Côte d’Ivoire / Société : Le FORIM révèle les résultats de l’étude de la cartographie des OSC

Vue des participants à l'atelier de restitution des résultats de l’étude sur la cartographie des OSC en Côte d’Ivoire et les enjeux migratoires


Le forum des organisations de solidarité internationale issus des migrations (FORIM), a procédé à la restitution des résultats de l’étude sur la cartographie des OSC en Côte d’Ivoire et les enjeux migratoires, ce lundi 7 novembre à Abidjan. 

En présence de la convention de la société civile Ivoirienne (CSCI) et des acteurs des OSC, le FORM a fait l’état des lieux de son enquête. Selon les estimations de 2021, la Côte d’Ivoire compte 22% d’immigrés. Et, l’on note également une forte diaspora ivoirienne dans le monde, qui contribue à 0,7% du PIB, soit 335 millions de dollars américains. Ces deux indices placent le pays dans un dualisme «  La Côte d’Ivoire fait face à un double défi, celui de l’immigration et l’émigration », dit Mariam Doucouré, consultante à FORIM. 

Par ailleurs, l’étude révèle à la fois, l’inégale répartition et la fragilité des OSC migratoires en Côte d’Ivoire. En effet, 80% d’entre elles ont été répertoriées à Abidjan et 21% à Bouaké. Aussi, 50% ne disposent pas de salariés à temps plein et les 1/3 compte moins de 10 membres. In fine, l’accès au financement demeure un souci majeure. 

La CSCI a apprécié la faisabilité de cette étude. Elle pourrait guider l’action des OSC et aider le gouvernement à prendre des décisions relatives à la question de l’immigration. « Cette cartographie va permettre d’avoir une vue d’ensemble. Je pense qu’elle aidera l’Etat à se positionner par rapport à certaines décisions », soutient Abdéramane Cisse, chef de projet coopération régionale des politiques migratoires.

Les acteurs de la société civile ont apprécié la collaboration du consortium( forim et CSCI). Traore Aboubacrine, vice président du conseil supérieur des maliens de la diapora de Côte d’Ivoire, donne son impression: « Nous avons suivi avec intérêt cet atelier, ça nous a fait plaisir. Car la préoccupation de tous les citoyens c’est l’immigration ». 

Djibo Amadou 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)