Côte d’Ivoire / Société : Le club d’Agora Toasmasters magnifie ses membres

Cette envolée jambière témoigne de l’ambiance festive qui a prévalue à ce rendez-vous


Le gala de fin d’année d’Agora Toasmasters International a été célébré ce samedi 18 juin, dans une ambiance festive à Treichville, une commune au sud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Devant un parterre de sommités venues immortaliser l’évènement, Koissi-Kprein Steve, le président du comité d’organisation, a remercié tous les membres pour l’effort fourni. « Merci pour le moment passé, la confiance, les victoires et les enseignements que nous avons pu avoir durant le mandat passé », dit-il. Ces expressions confirment, pour nombre de personnes, l’extase qui existe dans l’agora, le temple de la rhétorique.

L’adhésion de quatre nouveaux membres au club et la présentation de la méthode de Toasmaters par Donald N’djah, ont permis de jauger l’importance de cette discipline de l’art oratoire. Un vivier de talents mais avant tout un formateur et producteur d’intellectuels à travers la Côte d’Ivoire et le monde.

Aussi, la séquence d’hommage dédiée aux anciens a plongé plus d’un dans les souvenirs du « bon vieux temps ». Les doyens ont abreuvé la jeune génération de leur expérience. Hyacinthe Touré, l’un des 37 membres fondateurs d’Agora l’a fait savoir dans ces lignes: « Avant nous n’avons aucun repère, il fallait tout fouiller à travers des documents en anglais. Et cela n’a pas été aisé car il y a beaucoup de membres qui n’étaient pas bilingues. Aujourd’hui, vous êtes le fruit de cet Agora Toasmasters ».

La fin de la rencontre a été marquée par la remise des prix. En clair, Dr Bouatini Sévérin, Président d’Agora Toasmasters a distingué tous ceux qui ont apporté une pierre à l’édifice du 1er club d’Afrique francophone. « Voilà l’ensemble des officiers, grâce à ces personnes que vous voyez, nous avons pu réaliser tout le travail », se réjoui-t-il.

Cette occasion, unique au cours de l’année, a mis à nu l’esprit d’équipe qui anime les orateurs. Une valeur semble-t-il indispensable à tout succès collectif. En somme, ce gala est juste un prétexte heureux pour magnifier tous les membres du club, toutes générations confondues.

Djibo Amadou



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)