Côte d’Ivoire/ Recherche scientifique : Le FONSTI dévoile le résultat des meilleurs projets de recherche

Photo de famille à l’issue de la cérémonie de présentation des résultats de projet financés, par le FONSTI, le jeudi 16 juin à Abidjan


La cérémonie de présentation des résultats de projet financés, par le Fonds pour la Science, la Technologie et l’Innovation (FONSTI) s’est déroulée ce jeudi 16 juin à Abidjan. La rencontre a permis de diffuser les résultats obtenus de 4 projets sur 33 financés à plus 1 milliard de Fcfa, par le FONSTI depuis 2020.

Il s’agit entre autres du : « projet de recherche pour le renforcement de la résilience organisationnelle des entreprises ivoiriennes », porté par le professeur Bah Henri. Ce projet a duré 12 mois pour un financement d’environ 18 millions de Fcfa. La « Gestion de l’information et éducation pour la santé en période de crise sanitaire de type Covid-19 » a elle, été menée par le professeur Koné Hugues. Elle a bénéficié d’un soutien de 19 millions pour une durée 12 mois. Quant à l’étude sur les « Ressorts socio-anthropologiques et économiques des pressions anthropologiques sur le parc de la Comoé », effectué par docteur Koukou Jérôme, elle a duré 12 mois pour un montant de 11 millions. Et enfin, la« problématique des ressources financières et environnementales face à l’extension de la cacaoculture dans le haut-Sassandra en Côte d’Ivoire », pilotée par Dr Koné Moussa sur une durée de 12 mois, a été accompagnée à hauteur de 13 millions de Fcfa de financement.

Le bilan de tous ces différents projets est désormais accessible au grand public. Sans doute, il sera un substrat de développement socio-économique pour la population ivoirienne. A travers cette distinction des lauréats, les organisateurs envisagent valoriser la recherche scientifique, des fois logée au sein des stéréotypes. Sangaré Yaya, Sécretaire Général du FONSTI a d’ailleurs reconnu cette triste réalité. « Nous souhaitons également que la recherche scientifique ne soit pas systématiquement perçue comme une-sous activité de l’enseignement supérieure », affirme t-il.

Et dire que tous les projets ont été efficients notamment celui du Pr Koné Hugues. Il a permis d’appréhender les difficultés liées à la gestion du Covid-19. « Nous sommes allés sur le terrain, nous avons vu que dans beaucoup de cas, les mesures barrières n’étaient pas respectées », révèle t-il.

Conformément à sa noble ambition d’être un pays émergent, la Côte d’Ivoire emboite le pas au Rwanda, en accordant une place de choix à la recherche scientifique. Et nul autre que le représentant du ministre de l’enseignement supérieur, Ouattara Djakalia de le rappeler: « Cela montre bien que la recherche scientifique reste et demeure une vraie opportunité, pour la marche de notre nation vers l’émergence et la quête d’une Côte d’Ivoire prospère ». Cette volonté politique est une lueur d’espoir pour la communauté scientifique, jadis exclue des priorités du pays.

Djibo Amadou



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)