Côte d’Ivoire / Entreprise : Dabali Xpress, le fast food ivoirien, à la conquête d'un nouvel horizon

Jean-Marc Yacé, maire de la commune de Cocody, procède à l’ouverture officielle du deuxième Dabali Xpress


Le fast food ivoirien « Dabali Xpress », a ouvert les portes de son deuxième restaurant, situé à Cocody rivera 2, ce mardi 10 mai 2022. Il s’agit du projet pharaonique de la start-up depuis son aventure gastronomique. Selon Olivia Aggré, directrice générale de Dabali Xpress : « 200 millions de franc CFA ont été investis à l’actif du nouveau restaurant, et nous comptons ouvrir 5 autres établissements d’ici fin 2022 ».

Cette ambition répond au besoin alimentaire des ivoiriens qui disent trouver un satisfecit aux mets proposés. En moyenne, 300 repas sont servis par jour et la livraison représente 30% du chiffre d’affaires. Tous ces indicateurs montrent la performance économique du fast food, qui a su dompter l’assiette des ivoiriens, avec des plats locaux et africains.   

En prélude à la CAN 2023 en terre ivoirienne, l’entreprise envisage s’installer dans plusieurs villes de l’intérieur telles que Bouaké et Korhogo. Il s’agit d’une bouffée d’oxygène pour l’économie rurale et une opportunité d’emploi pour les jeunes. A en croire Olivia Aggré, chaque mois 30 millions sont consacrés à l’achat des produits vivriers et de la viande. Cette entrepreneure emploie au total 85 personnes.  

Dabali Xpress s’est forcé une notoriété en 5 mois d’existence. En effet, le 24 février dernier, elle a remporté le 1er prix du meilleur accueil de la restauration rapide. La directrice générale promet une surprise à tous ses « Dabasseurs » avec des menus émergents. « La salade de biche » ou « La salade de cabri » sont quelques-unes de ses innovations qui vont titiller l’appétit des ivoiriens, promet-elle.

Djibo Amadou


 

 

 

 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)