Côte d’Ivoire / Mode : Lancement de la 2ème édition du SIBA, vitrine du métier de la coiffure

Le SIBA se veut un rendez-vous incontournable pour les acteurs de la mode d'ici et d'ailleurs


La deuxième édition du salon international de la beauté d’Abidjan (SIBA) est prévue les 10,11 et 12 juin 2022 dans la capitale économique ivoirienne, sous le thème: économie de la beauté « Quelle contribution dans la réduction de la pauvreté en Afrique ».

La cérémonie de lancement de cet événement a eu lieu le mercredi 13 mars 2022 à Abidjan, sous le regard bienveillant du comité national pour la promotion des activités et professions d’Esthétique de Côte d’Ivoire (CONAPAPECI). Plusieurs défilés de coiffure ont réhaussé l’éclat de cette rencontre, annonçant les couleurs du SIBA 2022.

Selon Victoire Biégny, présidente de la CONAPAPECI et commissaire du SIBA: « cette rencontre se veut une vitrine pour la promotion du métier de la coiffure ». Des fois, cette faîtière n’a pas bonne presse auprès de l’opinion publique. Cette année, les organisateurs prévoient un programme alléchant fait de conférences, d’exposition-vente et de rencontres B to B. Près de 10.000 participants sont attendus au bord de la lagune Ebrié. 

DAO Amadou, directeur administratif et financier de la chambre nationale de métiers de Côte d’Ivoire, a plaidé pour la création des écoles de formation dans le domaine de la beauté. Notons que la CONAPAPECI œuvre pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes filles. A en croire, la présidente, 75 personnes ont déjà été installées. En dépit de chiffre officiel, l’unanimité admet le poids économique du secteur de la coiffure, source d’emploi pour moult de gens.

Djibo Amadou


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)