Côte d'Ivoire / Transport : Les propositions de la Mutuelle des Entrepreneurs de VTC pour améliorer et moderniser le secteur

De la droite à la gauche : N’DA N’goran Bernard Kouamé et Lucas SAHIRI respectivement président et secrétaire général de la ME-VTC-CI entendent porter toutes ces propositions auprès de toutes les autorités compétentes , acteurs politiques , décideurs , sociétés civiles pour le développement du secteur de transport 


Après des travaux avec le service de l’Observatoire de la Fluidité des Transports et plusieurs rencontres avec tous ses membres,  la Mutuelle des Entrepreneurs de Véhicule de Transport avec Chauffeur , ME-VTC-CI, a remis ce mardi 14 décembre 2021, une liste de propositions au ministère de tutelle en vue d'améliorer et professionnaliser le secteur des transports en Côte d'Ivoire.   

À l'issue de deux mois d'échanges et de réflexions, un accompagnement de l'État a été sollicité à l'endroit des entreprises ivoiriennes,  promotrices de plateformes numériques de mise en relation. Et ce, en rapport aux  parts sociales détenues par des nationaux. Cette solution à l'avantage de rendre compétitives les entreprises locales face à la concurrence étrangères.

Elle vient également en contradiction à une obligation faites aux entreprises internationales d'accorder 25% de leurs capitaux aux investisseurs locaux. Au risque, selon la ME-VTC-CI de constituer un frein à l'investissement étranger dans cette activité et partant, d'être une entrave à l’attractivité économique de  la Côte d’Ivoire.

Afrik-une a reçu une copie du rapport qui expose au ministère des transports les résultats des conclaves et des propositions concrètes devant permettre de mieux comprendre l’environnement du VTC et ses réalités afin d’apporter une réponse adéquate, conformément à la législation en vigueur



Les organisations de chauffeurs, les grands transporteurs et toutes les plateformes numérique de mise en relation leaders que sont Yango, Uber, MonWoyo sont tous unanimes sur la nécessité d'organiser et professionnaliser le secteur des transports face aux exigences actuelles et  futures en Côte d'Ivoire. 

Pour eux, il y va de la sauvegarde des emplois et des investissements énormes déjà effectués. Ce secteur enregistre plus de 14000 véhicules inscrits pour un investissement moyen de plus de 70 milliards Fcfa. Plus de 40000 emplois directs créés espèrent bénéficier d’un encadrement adéquat aboutissant à un profil de carrière.

LAWANI Babatundé 



 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national