Côte d’Ivoire / Leadership : Fairtrade Africa renforce les capacités des organisations de producteurs

Photo de famille à l’issue de cérémonie de remise des diplômes dans le cadre de la 1ère phase du programme Equité 2 en Côte d’Ivoire


43 femmes et 17 hommes appartenant à sept organisations de producteurs certifiées Fairtrade, c’est le nombre total des premiers bénéficiaires du programme Equité 2 de l’École du Leadership des Femmes (WSOL) de Fairtrade. Un programme qui a connu son apothéose le vendredi 10 décembre 2021 avec la remise de parchemins aux récipiendaires à Abidjan.

Réparties sur les zones sud-Ouest et sud-Est de la Côte d'Ivoire, ils ont été formés pour renforcer la participation et le leadership des femmes dans la gestion de leurs communautés, de leurs organisations et de leurs ménages. Chaque groupe bénéficiaire issu des sept organisations de producteurs certifiées Fairtrade a même présenté et défendu un projet d’activités génératrices de revenus qui sera mis en œuvre dans leurs communautés.

«  Le WSOL est devenue un pilier de l'éducation à l'égalité des sexes et des efforts d'autonomisation des femmes parmi les producteurs de cacao d'Afrique de l'Ouest. Il aide à renforcer les capacités des femmes et des hommes dans des domaines allant du développement personnel et du leadership à la gestion financière et à l'entrepreneuriat, qui sont toutes des compétences clés pour réussir », informe Dr Nyagoy Nyong'o, la Directrice Exécutive de Fairtrade International.

L’Ecole Du Leadership des Femmes est un programme de formation, de mentorat et d’encadrement développé par Fairtrade Africa. L’objectif est d'améliorer les compétences de base des participants en matière de leadership et d'application des dispositions relatives aux droits de l'homme sur les questions liées au genre dans leur propre environnement.

« L'autonomisation des femmes était essentielle au développement social et national. Nous devons nous engager collectivement et individuellement à autonomiser les femmes tout en adoptant une tolérance zéro pour les violences basées sur le genre, afin d'assurer une Côte d'Ivoire prospère, juste et non discriminatoire, où les femmes, les filles et les enfants peuvent s'épanouir », invite Moussa Diarrassouba, représentant la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.

De 2021 et 2025, un total de 144 femmes et hommes issus de 14 coopératives de cacao certifiées Fairtrade en Côte d’Ivoire vont être formés, sur des thématiques telles que le développement personnel, la notion du genre, le leadership, la diversification de revenus, la gestion des projets, la négociation stratégique, la gestion financière et l’entreprenariat. A termes, il est attendu d’eux d’être de véritables relais de connaissances et de bonnes pratiques visant à réduire les inégalités de genre à travers des formations à l’endroit de plusieurs milliers de femmes dans leur communautés respectives.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)