Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Photo de famille à l’issue de la première cérémonie de graduation des auditeurs du CAMPC, le jeudi 9 décembre 2021  


C’est une première depuis sa création à Kigali en 1975. Le Centre Africain de Management et Perfectionnement des Cadres, CAMPC, a organisé le jeudi 9 décembre 2021 une cérémonie de graduation de 125 nouveaux diplômés. Ces diplômés sont issues des promotions Master 2018-2019 et 2020 des filières diplomatie, protocole et relations, management des organisations, management des projets, management sanitaire et gouvernance des hôpitaux, pro-management de la sécurité et environnement et ingénierie des ressources humaines.

« Nous retiendrons que la formation de qualité dont nous avons bénéficié est une corde qui vient d’ajouter à notre expertise. Au-delà de l’aspect académique, nous avons tissée des liens fraternels. Ce formation de haut niveau ne pourra que renforcer notre abnégation au travail et  nous permettra de contribuer efficacement au développement de nos organisations respectives », affirme Saramble Kamagaté Ami, Porte-parole des diplômés.

Cette institution panafricaine d’enseignement supérieur compte à ce jour six Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Niger et le Togo. Ces pays ont été de prier d’apporter leur soutien notamment financier à la redynamisation du CAMPC. Une institution stratégique pour tout le continent africain.

« C’est au CAMPC et nul par ailleurs que se joue le destin de nos Etats en matière de formation. Il demeure un label. Je vous engage à être des ambassadeurs de notre maison commune en vous distinguant par votre savoir, votre savoir-faire et votre savoir être incomparables que cette formation vous a permis d’acquérir », conseille Hadizatou Kafougou, ministre nigérienne de la fonction publique et la réforme du territoire et présidente du conseil d’administration du CAMPC.

Depuis 46 ans, le CAMPC forme les cadres africains, faire de l’assistance conseils auprès des administrations et développe la recherche dans le domaine du management, conformément à ses missions. Dans sa marche, elle a connu des difficultés financières qui ont quelque peu freiné son élan. Mais depuis 2018, une nouvelle équipe dirigeante s’emploie à donner un souffle nouveau à cette institution.

« Le CAMPC revient de loin. Nous avons hérité d’une situation difficile mais il fallait se serrer les coudes et renouer avec le travail. Et aujourd’hui, cette cérémonie de graduation marque le début d’une nouvelle ère au CAMPC », avoue Professeur Joseph Kaudjhis, Directeur Général Centre Africain de Management et Perfectionnement des Cadres.

Après plus de quatre décennies, le CAMPC a formé plus de 25.000 cadres africains et accompagné 6.000 entreprises dans le conseil et l’assistance, l’élaboration de leurs plans de formations, de renforcement de capacités et des compétences de leurs agents. Elle enregistre à ce jour 12 filières d’enseignement et compte ouvrir deux nouveaux locaux à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire et à Ouagadougou au Burkina Faso.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)