Côte d’Ivoire / Sport : Kolo Touré dans le « onze type ivoirien de football » de tous les temps

Touré Kolo Habib brandit fièrement la Coupe d’Afrique des Nations, à l’issue d’une finale longuement disputée en 2015 contre les Black Stars du Ghana

 

Elu meilleur stoppeur de football de Côte d’Ivoire de 1940 à ce jour, Touré Kolo Habib a reçu son diplôme de mérite ce mercredi 17 novembre 2021 à Abidjan. En compétition avec Sery Wawa, Monguehi Guehi et Sam Abouo Dominique, « l’académicien » a convaincu le jury de « Foot d’Or » par ses performances et palmarès en équipe nationale et en club. Joint au téléphone, le natif de Bouaké a dit toute sa joie d’apprendre cette nouvelle.

«  J’ai une pensée pour toutes les personnes de ma famille notamment ma défunte mère, Me Roger Ouegnin et feu coach Lambert de l’académie, Mr Siaka Samaké au centre de formation les Inconditionnels d’Adjamé où tout a commencé et Arsène Wenger à Arsenal. C’est moi qui suis certes célébré aujourd’hui mais il y’a beaucoup de gens derrière qui m’ont permis d’avoir le courage et la détermination de toujours me battre dans la vie. Je voudrais leur dédier ce prix », a-t-il laissé entendre.

Hors du pays pour des raisons professionnelles, l’actuel coach adjoint du Club de Leicester City s’est fait représenter par son père, Mory Touré, qui a aussi réceptionné le carton d’invitation de son poulain à la cérémonie de consécration du « onze type ivoirien de football » de tous les temps. Un onze à qui a été attribué le titre honorifique d’ « Immortels ».

« Aujourd’hui, je suis un père heureux. Je suis même devenu plus star que mes enfants footballeurs. Je voudrais dire aux parents, qui s’opposent encore à la pratique du football, de laisser les enfants vivre leur passion, sans toutefois abandonner les études. La réussite est précédée de la vocation et avec l’amour ces enfants feront tout pour réussir », conseille cet ancien soldat de l’armée ivoirienne.


Mory Touré reçoit, au nom de son fils Kolo Habib, une attestation pour tout le service qu’il a rendu à la Nation


Le comité scientifique, composé de cinq journalistes sportifs ivoiriens de haut niveau, a travaillé durant deux mois sur les archives des années 40 à aujourd’hui. Et sur une liste de 800 bons joueurs, ils en ont retiré les onze meilleurs par poste, baptisés les « Immortels » dans le cadre de « Foot d’Or ». Une initiative qui vise à célébrer les meilleurs joueurs de football en Côte d’Ivoire.

« Ces journalistes sont totalement indépendants. Cette année se sont les « Immortels », mais l’année prochaine il peut être décidé de célébrer les « Fantastiques », qui sont les meilleurs dribleurs du football ivoirien. Chaque année, il aura donc un profil précis et ainsi de suite. Mais la porte des « Immortels » reste ouverte et chaque année ou chaque deux ans, le comité scientifique  va regarder et s’il y’en a qui sont de très bons joueurs, ils feront leur entrée parmi les « Immortels », explique Claude Franck About, Initiateur du Foot d’Or.

Formé à l’Académie Jean-Marc Guillou, Touré Kolo Habib a connu une carrière qui l’a amené de l’ASEC d’Abidjan à Arsenal, Manchester City, Liverpool en Angleterre et à Celtic Glasgow en Ecosse. En termes de palmarès, l’ancien défenseur a été vainqueur de la CAN 2015, avec trois participations à la Coupe du Monde et totalise une dizaine de titres collectifs et personnels notamment le Prix Sport Ivoire du meilleur Joueur ivoirien en 2006.

LAWANI Babatundé


 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)