Côte d’Ivoire / Réseautage économique : Lancement des activités de ‘’225-33 Abidjan’’

Plusieurs personnalités et chefs d’entreprises sont venus être témoins du lancement des activités de "225-33 Abidjan"


Le lancement officiel des activités de ‘’225-33 Abidjan’’, entreprise de mise en relation d’affaires et d’intermédiation, s’est déroulé le vendredi 19 novembre 2021 à Abidjan, à travers un after net-working autour du thème ‘’la diaspora ivoirienne au cœur de l’intégration entrepreneuriale’’.

 « L’objectif de 225-33 Abidjan est d’accompagner et promouvoir un réseau de chefs d’entreprises issus de la diaspora africaine à travers des offres de services dédiés et des rencontres de net-working avec des partenaires de qualité, pour un retour gagnant-gagnant », a affirmé Myriam Bamba, Directrice Générale de ‘’225-33 Abidjan’’.

« Entreprendre en Côte d’Ivoire, pour la diaspora africaine, suppose que celle-ci maitrise l’écosystème économique ivoirien, soit, travaille avec des interlocuteurs, interfaces crédibles et professionnels en vue de meilleurs modèles économiques et la réussite de leurs projets », a-t-elle insisté.

A cette occasion, le Pasteur Lee Jean, Coordonnateur national de International Youth Felloship (IYF) a animé une conférence sur ‘’le changement de mentalités’’. Pour le conférencier, c’est le changement de mentalités qui a permis à la Corée du Sud, pays pauvre il y a quelques années, de réaliser son développement extraordinaire. Ce changement de mentalités passe, dit-il, par le travail, la vision, la grande réflexion, la détermination, les grands objectifs, l’ingéniosité, la rigueur, la ténacité… . Des valeurs qu’il souhaite que les ivoiriens et les africains adoptent pour réussir la transformation de leur économie.

Prenant la parole à son tour, Jean-Baptiste Akrou, Journaliste, ancien Directeur Général de Fraternité Matin, a transmis tous ses encouragements à Myriam Bamba pour cette initiative d’intermédiation économique. Il s’est désolé de ce que la jeunesse ivoirienne fasse preuve de paresse et de fainéantise là où leur pays regorge d’énormes potentialités économiques. C’est pourquoi, emboitant le pays au Pasteur Lee, il a invité cette jeunesse au travail, à l’engagement professionnel qui va au-delà de la fonction publique.

Et ce n’est pas Patricia Zoundi Yao, présidente du Mouvement des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d’Ivoire (MPME), qui dira le contraire. Elle qui, après avoir partagé son expérience de femme entrepreneure, a exhorté les ivoiriens et les africains en général à l’entrepreneuriat et à la prise de leurs responsabilités pour résoudre les problèmes qui se posent à eux.

Au total, des instants riches en enseignements, en motivation et qui marquent la porte d’entrée de ‘’225-33 Abidjan’’ dans l’univers de l’intermédiation économique entre la diaspora africaine et les africains vivant en Afrique. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)