Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : Des bourses d’études, 100% gratuites, pour présenter des licences pro

Sylla Adama Junior, Directeur des Etudes de l’Institut Supérieur de Commerce et de Management, en conférence de presse dans les locaux de ISCM à Abidjan 


C’est au total 40 bourses d’études, d’une valeur de plus de 50 millions FCFA, qu’offre l’Institut Supérieur de Commerce et de Management. Dénommée Bourses Hadja Afsetou Sonan, ces bourses sont exclusivement réservées à toute personne désireuse de présenter une licence professionnelle, déjà titulaire d’un diplôme BAC+2 ou un équivalent, en Côte d’Ivoire et partout en Afrique.

C’est l’annonce faite par Sylla Adama Junior, Directeur des Etudes de l’Institut Supérieur de Commerce et de Management, au cours d’une conférence de presse ce mardi 9 novembre 2021 à Abidjan. Et d’informer que l’obtention de ces bourses, couvrant l’intégralité des frais de scolarité, est soumise à un appel à candidature et à un concours fait d’une analyse de dossier et d’un test oral devant un jury.  

« Les candidats sont invités à fournir une demande adressée à la direction générale et mentionner en objet la spécialité souhaitée, un extrait d’acte de naissance, une copie du passeport, ou de la carte nationale ou d’une attestation d’identité, un curriculum vitae détaillé et signé, les copies de bulletins de notes et les copies des diplômes obtenus. Et s’inscrire du 9 novembre au 14 décembre 2021 sur la plateforme iscmci.org », explique-t-il.

Ces bourses d’études, d’une validé d’un an, donnent droit à une formation en marketing et communication digitale, finances comptabilité, logistique et transport et en management des organisations. A travers cette initiative de portée sociale, selon la direction, l’Institut Supérieur de Commerce et de Management entend, également, apporter une réponse au problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi et contribuer à l’employabilité de la jeunesse ivoirienne et africaine.

« Les filières retenues sont dans lesquelles, de nombreuses start-up et, au-delà, les entreprises ont le plus de besoin. Ces entreprises sont donc disposées à nous accompagner dans la formation des diplômés, prêts à les rejoindre et contribuer, à travers les connaissances et savoir-faire acquis au cours de la licence, au développement de celles-ci. Sans occulter la possibilité pour les bénéficiaires de la bourse de créer leurs propres entreprises », informe Sylla Adama Junior, Directeur des Etudes de l’Institut Supérieur de Commerce et de Management.

Pour la petite histoire, Hadja Afsetou Sonan est une des premières femmes ivoiriennes fondatrices d’établissements privés d’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire. Auditeur Juriste, comptable et financier, cette passionnée de formation a enseigné les finances et la comptabilité, avant de se lancer dans l’entrepreneuriat et créer, en 2009, l’Institut Supérieur de Commerce et de Management, ISCM. Pour toutes ses actions en faveur de l’éducation et la formation de la jeunesse ivoirienne, elle a reçu plusieurs distinctions parmi lesquelles le trophée Femme Elite, obtenu en 2015.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)