Côte d’Ivoire / Paix et Développement : La Fondation Rosa Luxemburg promeut la non-violence

Photo de famille au terme de la table ronde sur les moyens d'actions pacifiques dans l'engagement civique et politique en Côte d'ivoire


La Fondation Rosa Luxemburg a organisé, vendredi 10 septembre à Abidjan, une table ronde sur les moyens d'actions pacifiques dans l'engagement civique et politique en Côte d'ivoire. Une rencontre d’échange et de sensibilisation des jeunes des partis politiques, des organisations et associations, des étudiants et leaders d'opinion.

Pour le premier exposé, Dr Christophe Kouamé Kouamé, Président du Comité Exécutif de CIVIS CI, a exhorté l’auditoire à fuir la violence dans toutes leurs revendications et luttes pour ne privilégier que les actes de paix, gage de tout développement.

« La paix dépend des populations civiles qui sont les premières à payer les conséquences des conflits armés. Les méthodes à utiliser pour arriver peuvent être intellectuelles à savoir les plaidoyers, les saisines administratives et ou judiciaires, ou alors des méthodes matérielles comme les manifestations ou la désobéissance civile », explique-t-il.

Autre sujet abordé à cette table ronde, la méthode d'engagement citoyen efficace dans la démocratie ivoirienne. Sur cette thématique, Dr Paul Agoubli, Enseignant Chercheur à la Faculté des Lettres de l'Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, a présenté l'éducation comme une qualité qui favorise la compréhension des enjeux de sa société.  Mais surtout, une arme qui permet de se déplacer dans un environnement notionnel comme la politique.

« Les résultats ou les manifestations extérieures qu’on voit à travers les crises, les conflits, les actes de clientélismes et de corruption sont le témoignage qu’il y’a un problème de compréhension. Et pour se faire, il faut mettre le citoyen au cœur de la politique. C’est la seule condition pour être un bon politique », argumente l’homme de Lettre.




La table ronde sur les moyens d'actions pacifiques dans l'engagement civique et politique s'inscrit dans le cadre d'une série d'activités dénommée "graines de paix". Portée par la Fondation Rosa Luxemburg, elle vise à aider à la consolidation de la paix et la cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

« Certaines personnes recourent de façon préférentielle à la violence pour atteindre leurs objectifs. Notre but, c’est de leur faire comprendre qu’en dehors de la force, il y’a des méthodes pacifiques pour régler nos contradictions et se faire entendre », justifie Blandine Angbakro, Coordinatrice du projet "Graine de Paix" Fondation Rosa Luxemburg.

Rosa Luxemburg est une fondation allemande présente en Afrique de l'ouest depuis 2010. Elle organise des débats politiques nationaux, régionaux et internationaux. Et soutient la recherche scientifique dans la quête d'un monde plus juste et est engagée dans l'éducation politique, qu'elle définit comme l'aptitude des individus à comprendre leur société.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)