Côte d’Ivoire : La 21ème édition du forum pharmaceutique internationale se tient du 13 au 16 octobre

Le paludisme et la Covid 19 sont au centre de la 21ème édition du forum pharmaceutique international à Abidjan


Le Conseil National de l’Ordres des Pharmaciens a procédé au lancement officiel de la 21ème édition du forum pharmaceutique international (FPI), ce mardi 08 Septembre 2021 à Abidjan. Cet événement continental aura lieu du 13 au 16 Octobre 2021, dans la capitale économique ivoirienne sous le thème « Santé des populations : Quels enjeux pour les pharmaciens ? ».

Les prémices de la rencontre seront meublées par la réunion de toutes les instances pour faire le point des activités passées et futures. Ensuite, le déroulé des travaux scientifiques en l’occurrence les panels, les conférences et les rencontres B to B. Environs 1500 participants sont attendus au bord de la lagune Ebrié à l’occasion de ce forum qui se veut un carrefour d’affaires et de retrouvailles. « Un cadre d’échange, d’information et de formation pour les participants », selon Dr Amani, Président du comité scientifique.




Au cœur de ces assisses, la pandémie du covid-19 et le paludisme occuperont une place de choix. Cependant, le rarissime de l’industrie pharmaceutique sur le continent africain et l’accessibilité difficile aux médicaments demeurent une équation difficile. « Notre pays à l’instar de pratiquement tous les autres pays de l’Afrique est dépendant de l’extérieur, en matière de médicament à plus de 90% », confirme Dr DIARRA Arounan, Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens. Non sans pointer du doigt la contrebande des médicaments pharmaceutiques qui selon lui, fait perdre près de 50 milliards de franc CFA par an, à l’économie ivoirienne et à l’industrie pharmaceutique.

Par ailleurs, les pharmaciens ivoiriens ont exprimé leur volonté d’augmenter le ratio de la production locale de médicament couvrant 6% à 7% de nos besoins. Pour pallier à ce déficit, la valorisation des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle africaine, pour arriver aux médicaments traditionnels améliorés (MTA) est une piste non négligeable.

« C’est une activité pluridisciplinaire et donc tout le monde se donne la main pour que la Côte d’Ivoire à l’image, du Burkina, du Mali et du Sénégal qui ont pu mettre au point des phyto-médicaments vendus dans les pharmacies, notre pays puisse en faire autant. Et nous sommes engagés à produire ces médicaments », a soutenu Pr Irié Géneviève, vice-doyenne de l’URF Pharmacie de l’Université Felix Houphouët Boigny de Cocody.

Cette question à l’ordre du jour de la 21ème édition du forum pharmaceutique international est une aubaine économique pour la Côte d’Ivoire, où les médicaments pharmaceutiques et traditionnels font bon ménage.   

Djibo Ahmadou

         


Commentaires

  1. Bjr. Juste faire remarquer que cette édition du FPI d'Abidjan aura lieu au Sofitel-hôtel Ivoire et non au Palais de la Culture aux mêmes dates; du 13 au 16 Octobre 2021. Merci pour la qualité de cet article.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut fire qu'au cours de ces assises, on assiste à de formidables échanges d'expériences avec les autres pays; c'est un RDV à ne pas rater!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national