Côte d’Ivoire/ Entrepreneuriat féminin : Une centaine de femmes bénéficie du projet PAFDA

Photo de familles des récipiendaires de la première édition du Projet d’Autonomisation des Femmes du District d’Abidjan-PAFDA


La première édition du Projet d’Autonomisation des Femmes du District d’Abidjan, PAFDA, a refermé ses portes sur la problématique de la conduite des activités génératrices de revenus, le vendredi 3 septembre dans la capitale économique ivoirienne.

Quatre jours durant, 96 femmes des localités de Djorobité, Adjamé Bingerville, Gonzagueville et Abobo Dokoui, ont été formées aux techniques pour rentabiliser et pérenniser leurs petits commerces. Et sur l’usage des nouvelles méthodes de ventes pour augmenter leurs chiffres d’affaires. 

« Ces femmes des milieux ruraux ont été instruites sur comment présenter les produits, se tenir en tant que vendeuses, pour attirer d’avantages de clients. Grâce aux outils simplifiés de gestion comptable, elles savent désormais faire la différence entre le fonds de commerce, le bénéfice et l’épargne », explique Adon Lina, formatrice.

« Il ne faut jamais arrêter d’être un élève. La personne qui se forme mieux est celle qui maîtrise ce qu’elle fait. Une chose est de réussir ce qu’on fait mais une autre est d’avoir la carapace pour pouvoir passer les moments difficiles inhérents à la vie de tout entrepreneur », conseille Sangaré Mada, Présidente de la Section Côte d’Ivoire du Forum Africain des Femmes Entrepreneures.

La première édition du Projet d’Autonomisation des Femmes du District d’Abidjan, PAFDA, est une initiative de l’ONG « Jeune Femme Lève Toi ». Une action à travers laquelle, elle entend amener les femmes à être financièrement indépendante et contribuer à la vie socioéconomique pour le développement de la Côte d’Ivoire.

« Près de 50,5% de femmes travaillent dans le secteur informel. L’objectif, c’est de les inciter à créer des entreprises en bonne et due forme. Et les inviter à ouvrir des comptes dans des établissements financiers pour se constituer une épargne sécurisée », justifie Philomène Koffi, Présidente de l’ONG « Jeune Femme Lève Toi ».

Cette organisation est née, en 2017, de la volonté de jeunes femmes ayant une vision commune, l’éveil de conscience de la gente féminine en Côte d’Ivoire. Et s’est donnée pour mission de les aider à s’autonomiser à travers l’éducation, la formation, l’entrepreneuriat et l’insertion socioprofessionnelle.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)