Côte d’Ivoire/ Développement local : « Azito, la nouvelle Canaan, où va couler le lait et le miel »

Larrivée de la délégation royale à lespace réservé à la célébration officielle de la Fatchué 2021


« Je vous demande de faire dAzito la nouvelle terre promise, où va désormais couler le lait et le miel, grâce au courage, au travail et à lunion des fils et filles du village ».

Cest le vœu formulé par Honorat Boua, Directeur Général de Azito OM, parrain de l’édition 2021 de la Fatchué. Tenue le samedi 11 septembre dans le village dAzito dans la commune de Yopougon, cette fête traditionnelle a vu la sortie de la génération Blessoué composée des catégories Djehou, Dongba, Agban et Assoukrou.

En pays Ebrié, dans le sud de la Côte dIvoire, la Fatchué ou encore appelé le Factchué marquait, autrefois, le retour victorieux des guerriers, ramenant avec eux les têtes des ennemis et accueillis par le chant des femmes à lentrée du village.

« Aujourdhui nos réels ennemis en pays atchan ont pour noms le sous-développement, le chômage et la pauvreté. Il nous faut les combattre et les vaincre à tous les prix. Mais avant, il faut lutter contre les querelles intestines qui très souvent minent la cohésion de nos peuples », exhorte Honorat Boua.


De gauche à droite, Honorat Boua, Directeur Général de Azito OM et Adama Diawara, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, parrain et président de la Fatchué 2021


La Fatchué symbolise également la fin dune période dinitiation qui consacre la maturité dune génération et lui confère lautorisation de prendre part à la gestion des affaires du village et la communauté. Elle se tient tous les 10 ans, au moins et voit la transmission du flambeau d'une génération à une autre. Pour Adama Diawara, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le peuple Atchan est à féliciter pour la sauvegarde de sa culture dans un monde envahi par le modernisme.

« Cette culture est une tradition de paix, dunion, de solidarité, de vivre ensemble et de partage. Cest pourquoi nous demandons aux jeunes générations de perpétuer cet héritage qui est une culture riche et généreuse », a laissé entendre le politique.

Pour joindre lutile à lagréable, et amorcer le développement du village dAzito, les deux invités principaux à la Fatchué ont offert un montant de 10 millions de Franc CFA, avec respectivement une enveloppe de 8 millions pour le premier cité et une autre de deux millions pour le second.

Un village qui abrite les installations d'Aztio OM, lentreprise chargée de lexploitation et de la maintenance de la centrale thermique dAzito et de nombreux complexes hôteliers à linstar dAzito Palmeraie.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national