Côte d’Ivoire/ Environnement : La semaine nationale de la salubrité pour un pays assaini et attractif

Le coup de pelle du ministre de la Fonction Publique, Anne Désirée Ouloto, Représentante du chef du gouvernement, marque le lancement officiel de l’édition 2021 de la semaine nationale de la salubrité


À deux jours de la date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le drapeau orange blanc et vert flotte fièrement dans le ciel du village Agban, une localité située dans la commune d'Attécoubé, au sud dAbidjan.

C'est justement le lieu et le moment choisis pour abriter la cérémonie officielle de la 6ème édition de la semaine nationale de la salubrité, entamée depuis le 1er Août 2021. Pour l'occasion, chacune des composantes de la population, des plus hautes autorités publiques au citoyen lambda, a réitéré son engagement pour un cadre de vie propre et assaini.

« Quelques soit notre niveau de vie et nos moyens, la qualité de vie et de notre environnement dépend avant tout de nous-même. Nous devons donc être les acteurs de la propreté pour que nos villes soient belles et donner à la Côte dIvoire son lustre dantan » soutient Paulin Claude, Député Maire d'Attécoubé, Président de lUnion des Villes et Communes de Côte dIvoire.




À l'initiative du ministère de l'Assainissement et de la Salubrité, les populations ont été sensibilisées à la propreté, aux actes éco-citoyens et l'impact sur le bien-être. Ces 6 jours ont également permis de distribuer des kits de salubrité et de nettoyer les rues, les marchés, les gares routières, des espaces publics, les centres de santé et curer les caniveaux, sur toute l'étendue du territoire national. Et de remettre des prix pour saluer les meilleures initiatives en matière de salubrité et encourager les acteurs sociaux engagés pour la propreté.

« La malpropreté et loccupation anarchique des espaces publics restent encore pour notre pays un défi majeur. Notre cadre de vie est agressé tous les jours par les effets néfastes de lincivisme, les déchets divers et les pollution et nuisances de toutes sortes. Le pays propre dont nous rêvons tous nécessitera un changement de paradigme », exhorte Bouaké Fofana, ministre de l'Assainissement et de la Salubrité.

« Ces manifestations qui se déroulent chaque année sinscrivent dans la stratégie globale de développement de la Côte dIvoire qui intègre la préservation de notre environnement et la qualité du cadre vie. La propreté doit être appréhendée par tous comme un bien public vital au même titre que leau, l’énergie et la santé » révèle Anne Désirée Ouloto, Représentante du Premier ministre de Côte d'Ivoire.

La semaine nationale de la salubrité a été depuis 2016 et se tient chaque année en prélude à la fête nationale. Cette initiative du gouvernement vise à lutter contre l'insalubrité grandissante dans les différentes localités du pays. Et donner à la population le goût de l'ordre, de la propreté et à susciter le changement de comportement pour un pays propre, sain et attractif.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national