Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : La fondation AWI promeut le leadership féminin

Photo de famille à l’issue de la célébration de troisième édition de la Journée Internationale de la Femme Africaine

 


La troisième édition de la Journée Internationale de la Femme Africaine a été célébrée le mercredi 18 Août à l’auditorium de la Bibliothèque nationale de Côte d’Ivoire à Abidjan, à l’initiative de la fondation AWI.

Cette rencontre qui a réuni des centaines de femmes venues de tout le pays a été articulée autour du thème : la contribution de la femme africaine au développement de sa communauté.

Selon les panélistes, le rôle de la femme dans la société n’est plus a démontré. Elle est même indispensable à tout essor social. Cependant, reconnaissent-ils, son impact peut d’avantage être significatif, si elle dispose de moyens financiers et logistiques et fait preuve de leadership.

« Nous formons les femmes au niveau de leur leadership pour qu’au plan mental, au plan comportemental, nous ayons des femmes épanouies qui savent ce qu’elles veulent et qui atteignent leur plein développement personnel pour continuer d’impacter leur communauté », explique Tanoh Florence, Directrice du Genre et de l’Equité au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.

« Nous travaillons encore à la main, de façon artisanale. Nous avons donc besoin d’accompagnement financier concret, avec des conditions de remboursement assouplies, pour que nous bénéficions d’équipements, de centres incubateurs, d’unités de transformation, qui répondent aux normes de qualité afin de réduire la pénibilité du travail et augmenter nos productions », plaide Lydie Kambou, Productrice de Karité et Présidente de l’Alliance des Femmes Entrepreneures et Solidaires de Côte d’Ivoire.




La Journée Internationale de la Femme Africaine a été instituée par les Nations Unies et l’Union Africaine en 1963. Pour African Women Initiatives, AWI, célébrer cet évènement est une réaffirmation de l’identité de la femme africaine et leur offrir un réseau d’opportunité.

« La femme africaine n’est pas moins importante que les autres femmes. Ce sont de braves femmes qui méritent aussi d’être magnifiées. Et nous espérons que notre initiative puisse servir et booster leurs activités », affirme Mariam Fadiga Fofana, Présidente de la Fondation AWI.

A l’effet de développer leurs activités génératrices de revenus, des kits ont été remis à plusieurs dizaines de femmes issues de divers secteurs.

LAWANI Babatundé


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national