Côte d’Ivoire / Santé : Plus de cinq mille malades du cancers traités par le CNRAO

Photo de famille à l’ouverture de l’atelier de réflexion sur la mutualisation des ressources en vue de contribuer au renforcement de l’accessibilité financière aux traitements anticancereux, le jeudi 1er juillet 2021 à Abidjan


Du 25 janvier 2018, date de son ouverture, au 28 mai 2021, le Centre National d’Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) a traité 5099 patients souffrant du cancer. C’est la principale information livrée au cours de l’atelier de réflexion organisé par cet établissement sanitaire sur la mutualisation des ressources en vue de contribuer au renforcement de l’accessibilité financière aux traitements anticancereux, le jeudi 1er juillet 2021 à Abidjan.

Cette concertation vise à informer les ONG et associations de lutte contre le cancer des actions sociales entreprises par l’Etat de Côte d’Ivoire dans la lutte contre le cancer et ainsi que des dispositions sociales mises en place par le CNRAO à l’endroit des patients en difficultés. Et créer une synergie d’actions en vue de renforcer l’accessibilité financière aux traitements anticancéreux.  

« Sur les 5099 patients, 976 ont bénéficié des actions sociales. 109 parmi eux ont reçu une prise en charge complète de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire à hauteur 29 048 991 francs CFA. Une prise en charge complète a été octroyée à 258 autres par le Conseil de Santé pour un montant de 214 956 766 francs CFA. Et 609 malades ont eu droit à des actions du service social du CNRAO, estimées à 658 678 894 francs CFA » révèle le Professeur Titulaire Judith Didi-Kouko, Directrice du CNRAO.

Les actions sociales du Centre National d’Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) se déclinent en une possibilité de commencer le traitement sans aucune paie et proposer par la suite un rythme fractionné de paiement, débuter son traitement par le règlement libre d’un acompte et solder à son rythme, ou encore la possibilité de bénéficier d’une remise et fractionner le paiement restant.

« Toutes ces actions sociales ont pour objectif de permettre aux patients, dans un hôpital public, de lutter efficacement contre le cancer et disposer de toutes les chances de guérison avec un allègement de la problématique financière », soutient-elle.

Au-delà de la Côte d’Ivoire, le CNRAO reçoit des patients du Burkina Faso, Mali, la Guinée, le Congo-Brazzaville, le Cameroun, la Mauritanie, la République du Congo, le Togo et le Bénin pour bénéficier des soins de radiothérapie.

LAWANI Babatundé


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)