Côte d’Ivoire / Développement local : HES Finances va installer une succursale à Adzopé

Le Festival International de la Culture et des Arts Akyé-Kê d’Agou, FIC3A, a été lancé dans les locaux de la Librairie Carrefour, le jeudi 15 juillet à Abidjan


A peine annoncé, qu’il porte déjà ses premiers fruits. La première édition du Festival International de la Culture et des Arts Akyé-Kê d’Agou, FIC3A, va se tenir du 12 au 14 Aout 2021 à Agou, dans la région de la Mé, au sud de la Côte d’Ivoire.

A cette occasion, HES Finances, une microfinance de Universal Group, va ouvrir une succursale à Adzopé. Cette représentation locale devrait favoriser l’augmentation du taux de bancarisation de la population et propulser le développement socioéconomique de toute la région.

« Cette agence sera la 43è implantée en Côte d’Ivoire. Elle fournira des services financiers adaptés aux besoins des populations notamment un facile accès aux crédits pour développer leurs activités », informe Amani Bienvenue, PDG Group Universal.

Le FIC3A se veut une tribune de promotion du patrimoine socioculturel et touristique du département d’Adzopé et singulièrement de la commune d’Agou. Mieux, cette rencontre a été initiée pour présenter cette partie de la Côte d’Ivoire aux yeux du monde pour attirer des investisseurs.

« Nous avons les danse Akindé, Abokanin et autres qui sont restées méconnues. Nous avons des sites touristiques comme celui de Mafamafou qu’on exploite seulement une fois l’année. Le FIC3A vient mettre désormais en valeur toutes ces potentialités » se réjoui Séka Botchi, 4è adjoint au maire de la commune d’Agou.

« J’ai voulu, en tant que journaliste culturel ayant pris part à de nombreux festivals, apporter ma pierre à l’édifice et au développement de ma région à l’image de ce qui se fait au Brésil avec le Carnaval de Rio » justifie Gustave Agboké, Promoteur et Comissaire Général du FIC3A.

Le Festival International de la Culture et des Arts Akyé-Kê d’Agou, va se tenir autour du thème « l’intégration par le dialogue des cultures pour une paix durable. Une façon pour ses initiateurs de contribuer au rapprochement des peuples et à la cohésion sociale dans la cité d’Agou.

Des compétitions artistiques, gastronomiques et sportives constituent les principales attractions de ce festival dont l’apothéose est un concert d’une trentaine d’artistes dans une ambiance de fête populaire.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)