Afrique / Formation : L’Executive MBA, un passport pour monter en grade en entreprise ou entreprendre

53 % des professionnels intégrant un Executive MBA obtiennent de nouvelles responsabilités


A l’instar des Executive MBA présentés par de prestigieuses écoles d’administration à travers le monde, celui conçu par le Centre de Valorisation professionnelle de Tunis, CPVT, permet de se dépasser pour monter en grade en entreprise ou créer la tienne.

Exigeant, ce diplôme demande des sacrifices en termes de vie privée et de confort financier. Mais au final, l’auditeur acquiert une vision globale de l’entreprise et de sa stratégie. Ainsi, il développe de nouvelles compétences nécessaires pour diriger du personnel et se familiariser avec les réalités de l’entreprise.

De ces aptitudes techniques et académiques, il s’offre la capacité d’avoir une vision à 360 degrés d’un business et une vision transversale des fonctions qui régissent une entreprise notamment la comptabilité, la gestion des ressources humaines, le marketing, la finance, la logistique….

Faire un EMBA, un des rares diplômes reconnus au niveau international, c’est avant tout vouloir renforcer et acquérir des compétences stratégiques. Ce parchemin est un sésame pour une carrière à dimension internationale. Et bâtir un réseau de relations influentes.

Selon un sondage mené auprès de dirigeants d’entreprises nordaméricaines, les managers sont davantage renvoyés pour leur manque de compétences sociales, émotionnelles, comportementales et cognitives que pour leurs lacunes techniques ou académiques. Les entreprises estiment en effet que dans la mesure où le travail d’un manager consiste, en définitive, à faire exécuter des ordres, ses capacités en matière de leadership ou de communication conditionnent directement son efficacité. Autrement dit, de nos jours, le savoir-faire ne suffit plus. Il doit s’accompagner de savoir-être. Un atout qu’offre le EMBA.

Changer de secteur d’activité après plusieurs années d’expérience professionnelle, nombreux sont les cadres qui ressentent le besoin d’un nouveau souffle dans leur carrière. Changer de métier ou de secteur, aller vers de plus grandes responsabilités, créer ou reprendre une entreprise, acquérir de nouvelles compétences…  Seule la formation continue et plus particulièrement l’Executive MBA permet de faire un point sur soi-même, être acteur de son parcours professionnel et découvrir toutes ses potentialités. Il reste aujourd'hui la formation des futurs cadres dirigeants.

LAWANI Babatundé


 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)