Côte d'Ivoire / Entreprise : Des cadres du Port Autonome d'Abidjan formés sur les achats durables

Photo de famille à  l'issue de 72 heures de formation sur le management des achats durables le vendredi 25 juin à Abidjan

 


Le Premier port thonier d'Afrique et principal moteur de l'économie ivoirienne réitère son engagement pour la responsabilité sociale des entreprises. 11 de ses cadres ont été instruits sur le management des achats durables par le cabinet conseil Internale Consulting ce vendredi 25 juin à Abidjan.

''Nous irons restituer cette formation à nos clients internes qui sont les prescripteurs et nos fournisseurs. Tout notre écosystème doit désormais savoir qu'on n'achète plus pour acheter. Tout achat aujourd'hui doit être en accord avec les enjeux économiques,  sociaux et environnementaux" , informe Cissé Karim, chef du département des services généraux du Port Autonome d'Abidjan.

Cette formation vise à  renforcer leurs capacités pour  intégrer les aspects de développement durable dans les achats effectués par le port d'Abidjan. Et amener leurs fournisseurs à être socialement responsables dans le cadre des Objectifs de développement durable.

" De plus en plus, la RSE devient un outil de compétitivité. Les entreprises gagneraient à l'inclure volontairement dans leurs activités, sinon elle s'imposera à elles", explique Sanogo Arouna,  Directeur Général- Internale Consulting.

" C'est celui qui achète qui donne ses principes et donc plus les acheteurs sont exigeants sur les notions de respect de l'environnement et de justice sociale, mieux c'est pour toute la planète. Tous ceux ce qui voudront répondre à un appel d'offre seront obligés d'être socialement responsables", renchérit  Hervé Touan, formateur, spécialiste de la gestion des opérations achats, logistiques et stocks .

Ayant intégré le développement durable dans ses activités, le Port Autonome d'Abidjan s'est engagé à améliorer l’éfficacité énergétique par la surveillance régulière de sa consommation propre d'électricité et la réduction de la consommation de 25% d'ici 2020. Et la valorisation des énergies renouvelables.

L'entreprise portuaire entend également minimiser tous les facteurs de gaspillage par la réalisation des travaux de réhabilitation du réseau deau. La promotion du principe zéro papier afin de réduire le volume des impressions et par conséquent la consommation d'encre et de papier de 10% d'ici 2020. Et mettre en œuvre le tri sélectif des déchets afin de réduire la mise à la décharge et leur impact sur l'environnement.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national