Côte d’Ivoire / Agriculture : La Plateforme des femmes du Secteur Vivrier rêve de l’industrialisation du secteur

Lucie Gbakayoro, présidente de la Plateforme des femmes du Secteur Vivrier de Côte d’Ivoire


Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Cet adage prend tout son sens avec la Plateforme des femmes du Secteur Vivrier de Côte d’Ivoire. A peine créée, en janvier 2021, qu’elle rêve déjà d’une mécanisation et une industrialisation du secteur agricole. Et ce, de la production à la commercialisation, avec un accent sur la transformation pour créer de la valeur ajoutée et la richesse.

 « Nous cherchons également à conserver nos produits périssables. Nous avons appris que la banane peut tenir six mois dans des congélateurs frigorifiques. C’est à tout ceci que nous voulons arriver pour l’autonomisation et l’épanouissement des femmes du secteur agricole », informe Lucie Gbakayoro, présidente de la Plateforme des femmes du Secteur Vivrier de Côte d’Ivoire.

Dans leur projection dans cette « agriculture du futur », le financement se présente comme un obstacle majeur. Elles qui ont déjà assez de peines à réunir les fonds nécessaires pour mener à bien leurs différentes activités.

« Toutes les machines que nous entendons acquérir coutent chères. Et sans ces machines modernes, il nous sera difficile de satisfaire les grandes commandes. Nous sollicitons donc l’accompagnement de l’Etat et d’autres partenaires financiers pour installer nos usines et avoir des véhicules pour acheminer nos produits. Des partenaires avec lesquels nous allons grandir ensemble », lance cette productrice d’huile de palme dans la commune de Bingerville, une banlieue de la capitale économique ivoirienne.  

En un an d’existence, la Plateforme des femmes du Secteur Vivrier de Côte d’Ivoire regroupe 36 coopératives avec plus de 7000 membres répartis sur l’ensemble du territoire national. Cette organisation féminine se prépare à faire son lancement dans le courant du mois de juillet. Une date qui, officiellement, va marquer le début de ses activités en Côte d’Ivoire.

LAWANI Babatundé


 

 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)