Côte d’Ivoire/ Développement durable : Les acteurs locaux apportent une réponse au déficit énergétique

Les JN ECOENERGIE se veulent une tribune de promotion et de sensibilisation à l'utilisation des énergies nouvelles en Côte d'Ivoire 


"Contribution des pme locales à garantir un accès à une énergie abordable, fiable, durable, et moderne pour le développement durable»-ODD 7". C'est autour de cette thématique que s'est ouverte la deuxième édition des Journées Nationales Promotionnelles du Développement Durable, de lEconomie dEnergie, de lEnergie Solaire, et des PME vertes (JN ECOENERGIE) ce jeudi 27 mai à Abidjan.

Trois jours durant, à l'initiative de lAssociation Ivoirienne des Energies Renouvelables et de lEfficacité Energétique (AIENR), la Plateforme des Associations de PME en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Côte d'Ivoire, en partenariat avec la Fédération Nationale de lElectricité, de lElectronique, et des Energies Renouvelables (FENELEC) du Maroc, les acteurs locaux vont promouvoir les énergies nouvelles. Et proposer des solutions pour les vulgariser dans le pays.

" Nous voulons à travers nos actions contribuer à la promotion et au développement de l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ainsi, nous allons lutter contre le changement climatique par la réduction des émissions issues de la consommation d'électricité", fait savoir Edi Boraud, président de l'AIENR et porte-parole la Plateforme des Associations de PME en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Côte d'Ivoire.

Dans son engagement en faveur du développement durable, cette plateforme, composée des PME locales et des universitaires, bénéfice du soutien du Maroc. Le Royaume chérifien se présente aujourd'hui comme un exemple en Afrique, en matière d'efficacité énergétique. Le pays produit à lui seul 2000 mégawatts grâce au solaire, là où le déficit de la Côte d'Ivoire en termes d'énergie est estimé à 200 mégawatts.

" Nous voulons déployer les énergies renouvelables à tous les niveaux, décarbonner les entreprises des différents secteurs pour améliorer leur compétitivité et proposer une offre plus riche de services et de produits fabriqués localement. Nous avons réussi à baisser les factures énergétiques des entreprises ou d'administration de 10 à  40% et disposons d'industries qui couvrent 50 à  40 % de leur besoin par des installations solaires , affirme Badr Ikken, Directeur général de l'Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergie Nouvelles du Maroc.

À l'issue, de la première journée des JN ECOENERGIE, la Plateforme des Associations de PME en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique a procédé à la signature de convention avec des fédération de consommateurs pour les aider à promouvoir les énergies nouvelles auprès des populations.  Des journées auxquelles prennent part des associations d'énergies renouvelables venues de la sous-région pour enrichir les échanges et partager leurs expériences respectives.

LAWANI Babatundé




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)