Côte d’Ivoire / Énergie Renouvelables : Les principaux acteurs s’unissent pour plus d’efficacité

(De gauche à droite) Edi Boraud, David Achi et Marc Daubrey au siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, ce jeudi 1er avril 2021


La plateforme des associations en énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique a été présentée ce jeudi 1er avril 2021 à Abidjan. Cette organisation regroupe l’Association Ivoirienne des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique, AIENR, l’Association des Professionnels des Energies Renouvelables de Côte d’Ivoire, APERCI, et le Cluster des Petites et Moyennes Entreprises vertes.

 A travers cet outil fédérateur, ces principaux acteurs entendent conjuguer leurs efforts pour rendre plus dynamique un secteur, certes porteur, mais encore à la traine. « Nous voulons aujourd’hui parler d’une seule voix, poser les problèmes de façon solidaire et défendre les intérêts communs » justifie David Achi, Président de l’APERCI.

« Il est temps de nous mettre ensemble si nous voulons être percutants par rapport aux discussions avec les partenaires et le gouvernement et trouver des solutions à nos défis que sont le financement, le renforcement de capacité, l’accès aux technologies et le développement des marchés », poursuit Marc Daubrey, Président du Cluster des Petites et Moyennes Entreprises vertes.

Au-delà de l’union des différentes associations, la nouvelle plateforme a, également, pour mission la promotion les PME locales exerçants dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Côte d’Ivoire. Et se veut une force de proposition pour apporter une réponse à la compétitivité des PME.

 « Nous sommes jaloux des PME des pays voisins où lorsqu’un opérateur international arrive, il lui est fait obligation d’être domicilié chez un acteur local. Au Burkina et au Mal, quand vous importez des équipements vous ne payez ni de droit douane, ni de Tva. Toute la filière est défiscalisée. Ici par contre, tous les équipements sont taxés au coût normal sauf les panneaux solaires », soutient Edi Boraud, Président de l’AIENR. 

« Si l’Etat veut avoir des champions nationaux dans notre secteur, c’est de bon droit qu’il s’intéresse à la croissance de ces PME à travers des mécanismes fiscaux et financiers » ajoute-t-il.  

Face au changement climatique, la Côte d’Ivoire s’est engagée à réduire de 28% ses émissions de gaz à effet serre, à l’occasion de la Cop 21 à Paris en 2015. La plateforme des associations en énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique s’inscrit dans cette vision et veut jouer toute sa partition pour la réalisation de cet objectif.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Enseignement supérieur : 125 cadres africains nouvellement diplômés du CAMPC

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)