Afrique / ZLECAf : La Côte d’Ivoire renforce les actions du comité national

Le ministre de l’industrie et du commerce, Souleymane DIARRASSOUBA, procède à la coupure du ruban marquant l’inauguration le siège du comité national de la zone de libre-échange continentale Africaine à Abidjan

 


Le comité national de la zone de libre-échange continentale Africaine (CN ZLECAf) a procédé à l’inauguration officielle de ses locaux, ce jeudi 29 Avril 2021 à Abidjan. Cette infrastructure devrait lui permettre de travailler dans un cadre propice afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Etat Ivoirien.

Selon Fatoumata FOFANA, secrétaire exécutif de ladite institution : « Ces locaux contribueront à l’amélioration des conditions de travail des membres du comité et au renforcement des actions du secrétariat exécutif dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de la zone de libre-échange continentale Africaine, signé le 21 Mars 2018 au Rwanda lors du 10ème sommet extraordinaire de l’UA ».

Ainsi, la Côte d’Ivoire vient de donner une lueur d’espoir aux objectifs de la zone de libre-échange continentale Africaine visant à créer un marché unique pour les marchandises, les services et la circulation des personnes afin d’approfondir l’intégration économique du continent.

Pour le ministre de l’industrie et du commerce, Souleymane DIARRASSOUBA, la zone de libre-échange continentale Africaine (ZLECAf) a été créée pour faciliter l’ouverture de l’Afrique sur elle-même avec un marché d’environ 1,3 milliards d’habitants.

« L’accord de la ZLECAf va accélérer l’intégration sous-régionale, renforcer la compétitivité des économies africaines, favoriser la mise à niveau des compétences locales en vue de l’industrialisation et une mise à jour des textes applicables dans les Etats qui prendront en compte les nouvelles formes de moyens d’échanges », a-t-il soutenu.

La chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire a salué l’implication de l’Etat dans la mise en œuvre de cet accord ratifié par 36 pays sur les 54 signataires.

D’ores et déjà, plusieurs opportunités comme la réduction du coût des intrants, l’accès à l’investissement direct étranger (IDE) et le développement du capital humain et augmentation du bien-être social inondent le secteur privé, le secteur public et la société civile.   

Djibo Amadou


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national