Côte d’Ivoire / Cinéma : Après le succès de la 1ère saison, la série MTV Shuga Babi de retour sur les écrans

Amien Marie-Victoire (à droite) et Cissé Salimata (à gauche), actrices de la série 2 de Mtv Shuga Baby

 

Amien Marie-Victoire et Cissé Salimata sont respectivement étudiantes en 4è année de médecine et en master de droit privé à l’université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan. Agées de 22 et 23 ans, ces deux jeunes femmes campent les rôles de « Sarah » et « Emlys » dans la deuxième saison de MTV Shuga Baby.

Cette série télévisée, présentée ce jeudi 4 février à Abidjan, cherche à décrire les mœurs locales le plus précisément possible. Et se veut une campagne de sensibilisation et d’éducation à la santé sexuelle et reproductive à destination d’une cible comprise entre 15 et 24 ans.

Le VIH, l’utilisation de l’autotest du VIH, la contraception, le premier rapport sexuel, la pression du groupe et les violences basées sur le genre sont les principales thématiques abordées dans cette production cinématographique.

« Sarah est une jeune étudiante de l’institut Douhaou qui va tomber amoureuse d’une personne infectée. Grace à cette série, je m’amuse et je sensibilise les jeunes de ma promotion. En tant qu’étudiante en médecine, c’est la meilleure chose qui puisse exister » relate Amien Marie-Victoire.

« C’est vrai qu’il faut s’enjailler (s’amuser en argo ivoirien) mais il faut prendre soin de soi et prendre ses précautions à savoir le port de préservatif et la prise des antirétroviraux pour les malades du VIH » ajoute Cissé Salimata.


Quelques acteurs des séries 1 et 2 de Mtv Shuga Baby en compagnie de Paola Ndengue (en masque noir)


La seconde saison de Mtv Shuga Baby a été produite par les sociétés de production Boucan et MPM Film, accompagnés des réalisateurs ivoiriens de renom. Et financée depuis deux ans par l’UNITAID. Ce qui est une première en Afrique francophone.

« Pour nous, l’idée est de révéler de nouveaux talents. Mieux, il s’agit de faire en sorte que le maximum de personnes soit au courant de leurs statuts sérologiques parce que la prise en charge ne peut-être efficace que si elles savent qu’elles sont porteuses du virus ou pas. Et pour les jeunes, les aider à faire des choix éclairés pour leur vie future » avance Paola Ndengue, Responsable marketing et partenariat de Mtv Shuga.

La première saison de la série a été diffusée sur la chaine nationale ivoirienne et a connu un franc succès auprès de la jeunesse, selon les promoteurs. Elle a été également distribuée sur des plateformes de vidéos à la demande et à l’international. Seulement sur Youtube, elle compte plus d’un million de vues.

LAWANI Babatundé

 


 

 

 

 

 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national