Côte d’Ivoire / Journée de la femme : La CNPS instruit ses « amazones » sur la gestion du stress

La Journée Internationale des Droits de la Femme célébrée à la CNPS, le vendredi 13 mars

La 42è Journée Internationale des Droits des Femmes a été célébrée à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, CNPS, le vendredi 13 mars à Abidjan autour du thème « Bien-être et gestion du stress au travail ». Le stress définit comme un syndrome d’adaptation que manifeste un individu face à une ou situation plus ou moins commode.
Selon Bamba Makoya, Représentante des femmes de la CNPS « les projets à boucler, dossiers à régler en urgence, mails et autres notifications qui ne cessent d’apparaitre sans avoir le temps d’y répondre, entretiens à préparer, réunions à planifier et à organiser, tension au sein de l’équipe, pressions hiérarchiques, délai à respecter, objectifs à atteindre, comité de direction qui approche et tout n’est pas prêt » sont autant d’éléments exerçant une influence positive ou négative sur leur travail.
Pour mieux faire face à toutes ces situations, Dr Beugré Djetè, psychiatre et psychothérapeute et Kadjo Madeleine recommandent la pratique d’activités physiques régulières, le développement de l’humour, les exercices de respiration, la vision positive de la vie. Avant d’énumérer le harcèlement sexuel, l’isolement, le bouc émissaire comme des facteurs de stress professionnel, dont le burnout en est une des complications.

Les femmes de la CNPS ont eu droit à des séances de relaxation, pour joindre l’utile à l’agréable


La célébration de la Journée Internationale des droits de la femme est devenue une tradition à la CNPS. Elle qui se dit engagée pour la cause de la femme, en tant qu’institution chargée d’assurer la mission sociale de l’Etat à l’endroit des travailleurs du privé. Ce qui justifie l’accent mis sur les femmes dans le recrutement de son personnel.
« Qui parle de social, parle de la femme. Dans tous les pays, la sécurité sociale est prise en main par les femmes. Le défi à relever consiste à se maintenir au même niveau que les hommes sur le plan de la compétence. L’égalité ne doit pas être au rabais pour qu’une fois au poste de responsabilité, les femmes démontrent qu’elles savent mieux faire que les hommes » déclare Mahi Kayo Clarisse, Directeur Général Adjoint de la CNPS.
La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale de Côte d’Ivoire enregistre 750 femmes, soit 52% de son effectif total. Sept parmi elles siègent au comité de direction composé de 16 membres. Et sur les 8 agences CNPS de première catégorie à Abidjan, 5 sont sous responsabilité féminine.

LAWANI Babatundé



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »