Zone UEMOA / Finance: Le futur du marché financier régional en discussion à Abidjan

Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre ivoirien, à l'ouverture du J-Cap 2020

La conférence internationale sur les marchés financiers, J-Cap 2020, se tient depuis ce lundi 10 février à Abidjan, en présence de Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de Côte d’Ivoire, Romuald Wadagni, Président du Conseil des Ministres de l’UEMOA, Adama Coulibaly, son homologue ivoirien, et de tous les acteurs du marché.
Organisée par la Banque Mondiale et le Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés de Capitaux, CREPMF, cette rencontre vise à réfléchir aux défis de la croissance par les marchés de capitaux, la transformation structurelle et de la dynamisation du marché financier régional.
Ouvrant cette conférence internationale, Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de Côte d’Ivoire, se dit persuadé qu’elle « permettra de jeter les bases d’un marché de capitaux à long terme, financé par l’épargne des ménages et permettant la distribution de la croissance de nos économies auprès des populations ».

 « Marché Financiers : Investir pour la croissance », constitue la principale thématique du J-Cap 2020 

De sa création en 1998 au 31 décembre 2019, le marché financier régional a permis aux États membres de l’UEMOA de lever environ 7 500 milliards de FCFA pour financer leurs programmes de développement. Les entreprises ont, elles, pu mobiliser environ 2 500 milliards FCFA pour mener et accroitre leurs activités.
Toutefois, les spéculations, de plus en plus persistantes, sur l’imminence de crises sur les marchés financiers, suscitent des réflexions pour trouver des solutions au renforcement de la solidité d’un marché financier rassemblant le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
Pour Romuald Wadagni, Ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, « l’une des priorités aujourd’hui de notre écosystème financier demeure l’accroissement de l’attractivité du marché financier régional vis-à-vis des investisseurs internationaux. Si l’intérêt des investisseurs se porte, de plus en plus, sur les petites et moyennes entreprises, les secteurs les plus capitalistiques continuent de capter l’essentiel des financements ».
Selon les données de l’African Private Equity & Venture Capital Association (AVCA) publiées le 26 juin 2019, les investissements ont atteint en 2018 leur niveau le plus bas en trois ans, reculant de 10 %, à 3,5 milliards de dollars. Quant à l’épargne, l’Afrique subsaharienne enregistre un taux de 16%, selon le FMI.
L’harmonisation de la fiscalité des valeurs mobilières au sein des États membres et à la tarification applicable sur le marché font l’objet de travaux en vue d’améliorer son attractivité. Dans la même veine, la mise en place d’un fonds de protection des épargnants, l’élaboration d’un dispositif de sanctions des infractions boursières constituent des priorités pour 2020.

 LAWANI Babatundé



Commentaires

  1. Je vis à Madagascar (Afrique de l'Est), et la vie vaut la peine d'être vécue confortablement pour moi et ma famille maintenant et je n'ai jamais vraiment vu la bonté me montrer autant dans ma vie car j'ai traversé un problème aussi sérieusement que mon fils a trouvé un terrible accident depuis deux semaines, et les médecins déclarent qu'il doit subir une opération délicate pour qu'il puisse marcher à nouveau et que je n'ai pas pu payer les factures, puis votre opération est allée à la banque pour emprunter et me rejeter en disant que j'avais pas de carte de crédit, à partir de là, j'ai couru vers mon père et il n'a pas pu m'aider, puis quand j'ai parcouru les réponses de Yahoo et je suis tombé sur un prêteur, M. Benjamin Breil Lee, offrant des prêts à un taux d'intérêt abordable, je n'avais pas le choix mais pour faire un essai et, étonnamment, tout cela ressemblait à un rêve, j'ai obtenu un prêt de $110,000.00 pour payer la chirurgie de mon fils, puis j'ai trouvé une entreprise confortable pour m'aider à continuer. Je remercie Dieu aujourd'hui est bon et vous pouvez marcher et travailler et le fardeau est beaucoup plus lourd pour moi et nous pouvons bien nous nourrir et ma famille est heureuse aujourd'hui et je me suis dit que je pleurerai à haute voix dans le monde des merveilles de Dieu à moi à travers ce prêteur craignant Dieu M. Benjamin Breil Lee et je conseillerais à toute personne ayant un besoin sérieux et sérieux de contacter cet homme craignant Dieu sur lfdsloans@lemeridianfds.com ...... lfdsloans@outlook.com via .. et je veux que vous priez tous pour cet homme pour moi ou que vous discutiez avec lui sur WhatsApp 1-989-394-3740.
    Je vous remercie

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »