Côte d’Ivoire / Santé: « La CMU n’est pas là pour dégrader les offres de soins des fonctionnaires » DG CNAM

Bamba Karim, Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, à l’auditorium de la CNPS, le 18 février à Abidjan 

« La CMU n’est pas là pour dégrader les offres de soins des fonctionnaires », s’est voulu rassurant Bamba Karim, Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, face aux inquiétudes des organisations membres de l’Alliance des Mutuelles Sociales de Côte d’Ivoire.
Intervenant le lundi 18 février à l’atelier de sensibilisation et de formation des mutuelles sociales sur la Couverture Maladie Universelle, Bamba Karim, soutient qu’avec « la Couverture Maladie Universelle, le fonctionnaire a droit à un panier de soins, contrairement à l’offre de médicaments remboursables qui lui était offert. C’est tout à son avantage ».
Cet atelier de sensibilisation et de formation des mutuelles sociales vise à sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs du mouvement mutualiste sur le processus de mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle. Et permettre aux délégués mutualistes de prendre connaissance du dispositif législatif, institutionnel, technique et financier de la CMU.
Le processus d’enrôlement, les modalités de paiement des cotisations, les paniers et le réseau de soins et de médicaments sont quelques-unes des thématiques passées au peigne fin au cours de ces trois jours d’échanges.
« Après ce séminaire, nous irons à la rencontre des structures constituées en mutuelles, en coopératives pour les sensibiliser, vanter aux populations les mérites de la CMU, et derrière remonter leurs préoccupations au gouvernement », affirme Mahi Clarisse, Présidente du Conseil d’Administration de l’Alliance des Mutuelles Sociales de Côte d’Ivoire.
La Couverture Maladie Universelle est un projet gouvernemental destiné à assurer des soins de santé de base à l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, avec une cotisation mensuelle de mille francs CFA, par personne assujettie, exceptés les enfants de moins de cinq ans.
Elle comprend deux régimes à savoir le régime de base contributif et le régime d’assistance médicale non contributif pour des personnes démunies et des cas sociaux.
LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »