Afrique / Formation: HEC Paris et KPMG offrent une formation pour transformer les entreprises, à l’ère du digital

Jean-Luc Ruelle, Président Directeur Général du Cabinet KPMG pour l’Afrique francophone subsaharienne

Le cabinet KPMG et HEC Paris ont présenté aux chefs, dirigeants et cadres d’entreprises, la formation sur la transformation de l’entreprise, à l’ère du digital, ce mercredi 5 février à Abidjan.
Les représentants de KPMG et de HEC Paris leur ont exposé l’impact de cette formation sur leurs entreprises respectives mais également sur leurs carrières professionnelles, dans un monde de plus en plus concurrentiel et sans cesse bouleversé par la révolution numérique.
Pour Jean-Luc Ruelle, Président Directeur Général du Cabinet KPMG pour l’Afrique francophone subsaharienne « il existe désormais une menace commune à toutes les entreprises qui s’appelle : le digital. En revanche, si l’on s’y est préparé et sait s’y prendre, cette menace peut être transformée en un atout important qui nous fait découvrir les opportunités qui ne seraient pas accessibles en dehors du digital».
Cette formation, d’une durée de six mois, se tient autour de quatre sessions de trois jours. Les trois premières sont organisées à Abidjan et la dernière en France, sur le campus de HEC Paris, avec des conférences et la visite des entreprises et start-up. Ce programme est basé sur une pédagogie de co-construction de savoir entre l’apprenant, ses pairs et les enseignants.
« Il nous parait être de notre mission de contribuer au développement des entreprises ivoiriennes et africaines. Et les accompagner sur les thématiques aussi variées que le digital, la stratégie, le marketing, les nouvelles pratiques business dont peuvent bénéficier les leaders ivoiriens et africains » explique Nicolas Lemoine, Directeur Exécutive des Programmes sur-mesure HEC Paris.
A l’issue de ce programme certifiant et sur-mesure, les dirigeants et cadres d’entreprises devraient comprendre les impacts de la révolution numérique, être enrichis de nouveaux modèles du digital et intégrer un cadre conceptuel de stratégie numérique.

LAWANI Babatundé


Commentaires

  1. Je trouve que vos formations ne correspondent pas avec la vision que lAfrique se fait pour son développement vos expériences n ont rien fait avancer développer lAfrique et d ailleurs elle même la France il n y a pas de bénéfice a en tirer pour le changement en Afrique. Il faut écouter les Africains et aller dans leur sens pour développer ce continent.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »