UEMOA / Finance: «La digitalisation des opérations de la bourse est devenue une urgence» (DG BRVM)

Edoh Kossi Amenounvé, au siège de la BRVM et du DC/BR ce mardi 14 janvier à Abidjan

Dans un environnement concurrentiel et face aux nombreuses mutations technologiques, sociales et environnementales, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières, BRVM, et le Dépositaire Central-Banque de Règlement, DC/BR, entendent s’appuyer sur l’innovation technologique pour pérenniser et développer leurs activités.
C’est l’une des informations majeures partagées par Edoh Kossi Amenounvé, Directeur Général de la BRVM et du DC/BR, lors de la présentation du bilan de l’exercice 2019, ce mardi 14 janvier, au siège de l’institution à Abidjan.
Cet engagement, qui s’inscrit dans une vision prospective 2020-2030, s’articule autour de nombreuses actions notamment le lancement, cette année, de la Bourse en ligne et la digitalisation des opérations de souscription sur le marché primaire.
« Nous ne saurons plus capter, de façon durable, l’épargne à long terme uniquement par l’utilisation des instruments traditionnels. La digitalisation des opérations de la bourse et du dépositaire est devenue une urgence. On aura pas le choix que d’accélérer cette digitalisation pour faciliter la canalisation de l’épargne à long terme des investisseurs » avoue Edoh Kossi Amenounvé.
Pour les dix prochaines années, la direction générale de la BRVM et du DC/BR compte également intégrer les nouvelles technologies dans tous les aspects des métiers de la Bourse et faire le règlement des transactions via la monnaie électronique, pour une totale digitalisation des opérations liées à la Bourse et au Dépositaire central.
« Il y’aura sans doute une plus forte utilisation de l’intelligence artificielle, la Blockchain et la Big data sur le marchés de capitaux. On aura plus des Cyber courtiers et Cyber Asset Managers plutôt que des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation classiques, traditionnelles. C’est une évolution importante sur laquelle nous allons travailler avec nos partenaires SGI et SGO pour les préparer à pouvoir utiliser ses instruments de nouvelles technologies dans leurs activités », révèle-t-il.
Sur l’aspect formation, la BRVM  va poursuivre l’éducation financière et Boursière mais en utilisant, désormais, la technologie pour offrir des moyens de « open learning ». 6 374 personnes été formées en 2019 par ses antennes nationales dans les huit pays de l’UEMOA.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »