Côte d’Ivoire / Droit : Sept amazones renforcent le rang des médiateurs professionnels

Photo de famille de la 4è promotion de médiateurs professionnels de la Chambre Nationale de la Médiation et de Négociation

Avec la sortie de cette quatrième promotion, ce jeudi 23 janvier, la Côte d'Ivoire compte désormais 58 médiateurs professionnels. Cette promotion baptisée Cheick Yacouba Sylla, enregistre uniquement des femmes, sept au total, issues de divers secteur d'activité.
Après 8 mois de formation, elles ont reçu leurs certificats d'aptitude à la profession de médiateur de l'Ecole Professionnelle de Médiation et de Négociation. Comme leurs aînés, ces nouveaux médiateurs professionnels viennent pour prévenir mais surtout régler tout type de conflit avec des techniques et outils tels le dialogue, la négociation, la conciliation et la médiation.
"Nous faisons la promesse d'exercer ce métier à l'image de Cheick Yacouba Sylla, qui fut un grand médiateur, un homme de paix" a dit Véronique Bamba, au nom de ses consœurs.
Pour Touré Fama, président de la Chambre de Commerce et parrain de la promotion, " l'ouverture vers la médiation comme mode alternatif de règlement de conflit est de nature à favoriser l'émergence d'une culture d'apaisement, de compromis et de paix au détriment de celle du procès, source de conflit et de rancœur".
Avant de recommander à ses filleules la neutralité, l'impartialité, l'indépendance et la confidence. Car " votre mission est sans nul doute d'impacter positivement le dynamisme économique pour lui donner un visage humain ou humaniste" a-t-il affirmé.
Officiellement en application depuis 2014 en Côte d'Ivoire, ce mode alternatif de règlement de conflit a l'avantage de faire un gain du temps et d'argent aux parties litigieuses. Et mieux, préserver leurs relations, contrairement à la justice classique.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entrepreneuriat : Les PME instruites sur les bonnes pratiques de gestion pour bénéficier des fonds Covid

Côte d’Ivoire / Entreprise : Ahmed Cissé, PCA de Moov-CI, élevé au grade de commandeur de l’ordre national

Côte d’Ivoire / Transport maritime : Stéphane Eholié, à la tête du Bureau de Gestion de la Main d’Œuvre Dockers (BGMOD)