Côte d’Ivoire / Cinéma : Youtube, Netflix, Dailymotion… vont payer des taxes sur les vidéos à la demande

Ouattara Sié Abou, Directeur Général des Impôts, ce jeudi 9 janvier à Abidjan

La Côte d’Ivoire a décidé d’instituer une taxe sur la diffusion de vidéos à la demande. C’est l’une des informations livrées par Ouattara Sié Abou, Directeur Général des Impôts, en conférence de presse sur l’annexe fiscale 2020, ce jeudi 9 janvier à Abidjan.
Cette taxe est perçue au taux de 3% sur le montant hors taxes du prix payé par le client en contrepartie de la mise à disposition de l’œuvre audiovisuelle au moyen d’un procédé de communication électronique.
Elle est à la charge de toute personne physique ou morale qui met à titre professionnel, à la disposition du public moyennant le paiement de somme d’argent, des vidéos. Et pour réussir le pari, l’administration fiscale s’est donnée les moyens de recouvrer cette nouvelle taxe, même auprès de grands opérateurs, tels Youtube, Neflix, Dailymotion…, partout dans le monde.
« La Direction Générale des Impôts n’a pas entrepris à elle seule ce chantier. Elle ne sera pas seule à l’embrasser. Il y’a sur la place des entités beaucoup plus compétentes au plan technique. L’audiovisuel relève d’un département ministériel. Et il y’a des régulateurs dans ce secteur. Nous travaillons avec toutes ces structures », a fait savoir Ouattara Sié Abou, Directeur Général des Impôts.
La taxe sur la diffusion de vidéos à la demande va être affectée à l’Office National du Cinéma et au Fonds de Soutien à l’Industrie Cinématographique à hauteur respectivement de 40% et 60%. Elle devrait servir au développement de l’industrie cinématographique en Côte d’Ivoire et rétablir l’équité entre les services de vidéos à la demande et les services traditionnels de télévision.

LAWANI Babatundé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »