Afrique / Automobile: Toute l’histoire de Michaella Rugwizangoga, 33 ans, PDG de Volkswagen Mobility Solution Rwanda

Michaella Rugwizangoga, à la tribune de la 4è édition du HEC CEO Talk

Comme son prédécesseur à la tribune du HEC CEO Talk, Didier Drogba, originaire de Gagnoa, Michaella Rugwizangoga, est née dans cette ville du centre ouest de la Côte d’Ivoire. Invitée de la 4è édition, ce jeudi 9 janvier, la Présidente Directrice Générale de Volkswagen Mobility Solution Rwanda, est revenue sur son parcours. Un parcours, inspirant, mais parsemé de défis.
A 33 ans, Michaella est, aujourd’hui, la plus jeune dirigeante d’une filiale chez Volkswagen. Elle est même la première femme noire à occuper une telle position chez le géant allemand.
« Les critères de base étaient de trouver des profils qui parlaient ,français, anglais et allemand, couramment. J’ai fait une série de tests, psychotechniques, en mathématique, en connaissance générale… La dernière étape était un panel de sept directeurs allemands dont une femme. J’ai été interviewée pendant plus d’une heure. Une semaine après, on me dit : est-ce que ça t’intéresserait d’être notre CEO ? », raconte-t-elle.
Pour ses proches, son succès ne surprend guère, qui plus est, une jeune femme dont les coups de la vie ont forgé le mental. Elle, issue d’une famille de réfugiée en Côte d’Ivoire. Une famille obligée de tout reconstruire, après un départ forcé du Rwanda, quand a éclaté la guerre.
« Mes parents nous ont toujours dit : nous sommes réfugiés ici, demain nous serons quelque part d’autre, vous devez donc tenir sur vos deux jambes. Vous devez vous-même être votre source de motivation. Nous, on s’en sort, on vous donne une éducation, parce qu’on a étudié. On peut perdre tout, mais on ne peut pas perdre ce qu’on a appris. Ces phrases m’étaient, sans cesse, répétées depuis la maternelle, à l’âge de 5 ans », garde-t-elle encore ce souvenir de sa mère, enseignante, réfugiée à 4 ans avec un thermos, comme seul et unique bien.
Arrivée pour la première fois au Rwanda à l’âge de 18 ans, après son BAC S obtenu à Abidjan, la jeune étudiante s’inscrit dans une école d’ingénieur, obligée de basculer du français à l’anglais. Une année plus tard, elle décroche une bourse d’État pour des études d’ingénieur chimiste à l’université technique de Kaiserslautern en Allemagne. Et est à nouveau contrainte d’apprendre l’allemand. Chose qu’elle réussit en 5 mois, là où il en faut 12 normalement.
« Il n’y a pas de secret. C’est l’éducation, le travail, la continuité, une chose après l’autre, l’apprentissage du leadership et la prise d’initiative. Et j’ai été éduqué comme ça. Il n’y a que l’école et l’excellence qui comptent et ça m’a suivi, toute ma vie » poursuit-elle.
Après sept ans d’études en Allemagne, son diplôme en poche, Michaella Rugwizangoga, retourne au pays et commence sa carrière au Rwanda Development Board, puis rejoint la Fondation Imbouto de Jeannette Kagamé, première dame du Rwanda, avant de devenir Présidente Directrice Général de Volkswagen Mobility Solution Rwanda, depuis mars 2018.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »