Côte d'Ivoire / Justice : Des policiers retraités réclament plus de 4 milliards FCFA d'épargne au Fonds de Prévoyance de la Police Nationale

Capitaine Goha Mathieu, Président de l'Union des Retraités de la Police Nationale de Côte d'Ivoire

Près de 300 policiers retraités, issus de cinq promotions, de 2014 à 2018, réclament plus de 4 milliards FCFA d'épargne au Fonds de Prévoyance de la Police Nationale, FPPN.
Réunis en assemblée générale extraordinaire, ce samedi 28 décembre à Abidjan, ces anciens généraux, officiers, sous officiers, capitaines ont informé l'opinion nationale et internationale sur les démarches entreprises pour avoir gain de cause.
"Nous nous sommes constitués en association et commis un avocat pour assigner le Directeur Général du FPPN en justice. Ce, après avoir, à plusieurs reprises, tenté de rencontrer les autorités de ce fonds pour des solutions négociées" explique Goha Mathieu, Président de l'Union des Retraités de la Police Nationale de Côte d'Ivoire.

Une Copie de mise en demeure transmise à la Direction Générale du FPPN

A ces 300 policiers, s'ajoutent bientôt 318 nouveaux retraités de la 6è la promotion, en fin décembre 2019. A quelques jours de leur départ à la retraite, ces policiers et une partie des éléments de la promotion 2018 sont toujours en attente de leur entraide de fin de carrière. Un chèque censé leur permettre de subvenir à leurs besoins avant de percevoir leurs pensions. Tous ces dommages et intérêts sont, aujourd'hui, évalués à des dizaines de milliards FCFA.
"Depuis 2014, nous avons perdu certains de nos camarades et d'autres sont malades sans pouvoir se soigner convenablement. D'autres encore sont sur le point d'être expulsés de leurs domiciles pour loyers impayés. Nous enregistrons de nombreux orphelins, veuves et veufs en difficulté. Nous déplorons cette situation qui nous fait souffrir" martèle le capitaine à la retraite Goha Mathieu.
En attendant l'ouverture d'un procès, les membres de l'Union des Retraités de la Police Nationale de Côte d'Ivoire appellent les plus hautes autorités publiques à se pencher sur leur cas pour une solution rapide, au risque de compter de nouvelles victimes dans leur rang.

LAWANI Babatundé



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »