Côte d'Ivoire / Entrepreneuriat : Un showroom à Abidjan promeut le "kedjenonou", le "chep", ... au soja

Ama Justine dans son Showroom  dans la commune de Treichville en compagnie de son donateur, Khalil Hesné

C'est une innovation dans la gastronomie en Côte d'Ivoire. Un showroom a ouvert ses portes, ce jeudi à Abidjan pour exposer et promouvoir les produits et aliments à base de Soja.
Ama Justine, a quitté sa fonction de directrice d'un centre d'assistance sociale pour se lancer dans l'entrepreneuriat à travers la fabrication et la vente de pain au Soja. Un pari qui peut paraitre fou mais qui lui réussit. Quelques années après, grâce à ce showroom, elle fait montre de tout son savoir-faire. Et nourrit de grandes ambitions.
" Mon challenge, c'est d'autosuffir la Côte d'Ivoire en Soja. Et faire en sorte que les ivoiriens adoptent le soja. Après ce showroom, mon rêve c'est de construire ma propre unité de production. Nous disposons déjà de deux terrains. Nous sommes à la recherche d'un financement", informe Ama Justine.
Dans son "jardin", toute une gamme de produits alimentaires, de la brochette, le "chepdjènne" (riz au gras d'origine sénégalaise), la viande, le "kedjenou" ( sauce ivoirienne) le lait, le blé, la farine, le gnomi ( beignet), le pain fourré, la saucisse, la patte d'arachide, la crème ( pour la peau), le tout au soja.
Cette sexagénaire entend valoriser la consommation du soja sous toutes ses formes pour sa richesse nutritive et pour ses vertus thérapeutiques. Car dit-elle, le soja est une céréale contenant la lécithine, le calcium, la vitamine et la protéine qui permettent de lutter contre le cancer, le cholestérol, le diabète, l'anémie, la malnutrition chez les enfants et retarde la ménopause.

Un aperçu de la gamme de mets concoctés à base de soja

Ce showroom, entièrement équipé, a été offert par Khalil Hesné, président de Afrique Soleil. Une fondation créé en 2012 pour fournir des équipements médicaux aux hôpitaux et pendre en charge les soins des personnes démunies. Ce philanthrope se dit engagé pour la cause de la femme. Ce showroom est, pour lui, la matérialisation de son soutien au développement de l'entrepreneuriat féminin.
"Quand elle (Ama Justine) va atteindre sa vitesse de croisière, nous allons la connecter pour qu'elle puisse vendre en ligne. Et l'accompagner à avoir des véhicules pour livrer partout, en attendant d'ouvrir d'autres showroom dans plusieurs communes", confie Khalil Hesné, président de la Fondation Afrique Soleil.
Ama Justine, affectueusement appelée "maman soja" a été lauréate de nombreuses distinctions parmi lesquelles le Prix Tony Elumelu obtenu en 2016. En 2015, elle a reçu le Prix d'Excellence de la Côte d'Ivoire où elle a occupé le 3ème rang dans la catégorie "meilleure initiative en matière de la valorisation des produits agricoles". Et en 2011, elle a porté haut les couleurs nationales à Banfora au Burkina Faso, où il lui a été décerné le Prix de la Qualité et hygiène aux Journées Promotionnelles.

LAWANI Babatundé





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »