Côte d'Ivoire / Énergie : Les populations sensibilisées sur la radioprotection, la sûreté et la sécurité nucléaire

Coupure du ruban symbolisant l'ouverture officielle de la première édition des Journées de l’Autorité de Radioprotection, de Sûreté et Sécurité Nucléaires / Crédit Photo : AIP


Du 7 au 8 Novembre s'est tenue, la première édition des Journées de l’Autorité de Radioprotection, de Sûreté et Sécurité Nucléaires, ARSN, à Abidjan. L'objectif est de faire connaître au grand public, aux décideurs nationaux, aux Institutions nationales et internationales et à toutes les autres parties prenantes les activités de cette institution.
Depuis quelques années, plusieurs secteurs d'activité, l'agriculture, l'élevage, la recherche médicale, les soins de santé, l'industrie, les mines, le transport et les travaux publics, recourent à l'utilisation des technologies nucléaires pour plus de compétitivité. Mais non sans conséquences.
Au niveau de la santé, des brûlures cutanées peuvent se produire lorsque les doses de rayonnements absorbées dépassent un certain niveau. Les faibles doses de rayonnements ionisants peuvent causer des maladies des yeux (cataracte), des maladies cutanées et accroître le risque de cancer à long terme. L'utilisation de rayons ionisants constituent un risque radiologique pour l’environnement, si elle n'est pas maîtrisée. Au niveau sécuritaire, des terroristes cherchent à commettre des actes malveillants en utilisant des sources radioactives.
" Du fait de leurs effets nocifs sur les êtres vivants et l'environnement, lorsqu'elles ne sont pas utilisées en respectant les normes réglementaires de protection, les matières radioactives ou nucléaires sont identifiés et classifiés selon une réglementation internationale qui leur fait obligation d'un régimes de protection global et durable", informe KOUASSI GOFFRI Marie-Chantal, Directrice Générale de l'ARSN.
Créer en 2013, l'ARSN a pour mission de mettre en œuvre et coordonner la politique gouvernementale en matière de gestion et de contrôle des activités liées à l'utilisation des sources de rayonnement ionisant.
Opérationnelle depuis 2016, elle fait face à de nombreux défis pour réussir sa mission. Elle attend d'être dotée de plateaux techniques modernes et de laboratoires d'étalonnage des appareils de mesure et d'analyse fine de la radioactivité pour mieux assurer la sécurité nucléaire en Côte d'Ivoire.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »