Côte d'Ivoire / Agriculture: "Résultats satisfaisants" pour les mesures d'accompagnement de l'UE en faveur de la filière banane

Depuis 2013, la Côte d'Ivoire bénéficie du MAB, un programme d'appui à la filière banane

La restitution des résultats de l’évaluation des Mesures d'Accompagnement de l'Union Européenne en faveur de la filière banane s'est tenue ce jeudi à Abidjan, en présence du Coordonnateur National de la Cellule de Coordination de la Coopération CI/UE, du chef des Opérations de coopération de la Délégation de l’Union Européenne et de l’ensemble des acteurs impliqués dans la filière banane.
6 ans après sa mise en œuvre, ces mesures connaissent des résultats quantitatifs. Financées à près de 30 milliards de FCFA par l'UE, elles ont permis d'améliorer les outils d'approvisionnement dans les plantations et les stations de conditionnement. Grâce à cet accompagnement plusieurs sites de production de bananes dessert ont été certifiés.
Ce programme a également favorisé le retour des petits planteurs dans la filière. Et contribuer à améliorer les conditions de vie des ouvriers à travers  la construction de logements, d'écoles et de centres de santé et la création de nombreux emplois. Face à toutes ces avancées, les acteurs nationaux et les représentants de l'Union Européenne se sont félicités d'une coopération nord sud visant la compétitivité de la filière banane en côte d'Ivoire.

De gauche à droite : Marcel Gouré Bi, Représentant le Ministère de l'Agriculture, Semon Bamba, Coordonateur National de la CCCCI-UE et Michel Laloge, Représentant de la Délégation de l'UE

Quand aux producteurs, premiers bénéficiaires, réunis au sein de l'OBAMCI et l'OCAB, ils se sont réjouis de l'impact de ces mesures d'accompagnement de l'Union Européenne. Sans toutefois perdre de vue les nombreux défis encore à relever, notamment le non respect des bonnes pratiques agricoles dans les plantations villageoises,  pour faire face à la concurrence latino américaine.
Les mesures d'accompagnement de l'Union Européenne en faveur de la filière banane se veulent un appui au développement économique de la Côte d'Ivoire, une réponse à la réduction de la pauvreté et la protection de l'environnement pour une filière responsable. Depuis, quelques années, la Côte d'Ivoire est devenue le principal fournisseur de la banane dessert, du groupe des pays Afrique-Caraïbes-Pacifique, en Europe, avec un volume d'exportation annuelle estimé à 360.000 tonnes par an.

LAWANI Babatundé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »