Afrique / Autonomisation des femmes : Abidjan a abrité une consultation régionale initiée par ONU Femmes

(De gauche à droite) des représentant du Kenya, du Cap-Vert, de l'Ouganda et du Nigeria ont animé une conférence de presse, à l'issue de la consultation régionale sur Beijing+25

Du 12 au 14 Août, ONU Femmes a convié des jeunes originaires d'une vingtaine de pays en Afrique de l'Ouest et de l'Est et de la diaspora, principalement les femmes, à une consultation sur Beijing+25 à Abidjan.
Cette rencontre régionale avait pour objectif d'engager la nouvelle génération de jeunes dirigeants féminins et masculins, de défenseurs des droits des femmes et de militants, pour l'égalité des sexes. Et identifier leurs préoccupations notamment celles survenues  après adoption de la plateforme Beijing+25.
En 1995, à l'issue de la quatrième Conférence sur les femmes tenue en Chine, promesse a été faite de transformer la vie des femmes à travers le monde. Et cela, en mettant en œuvre les politiques réformées à mettre fin à la marginalisation des femmes.
25 ans après, les femmes ont enregistré des avancées dans plusieurs domaines. Toutefois, la poursuite de nombre d'engagements en faveur des femmes s'estompe. Ce qui fait planer la menace d'une régression. Aujourd'hui, plus que jamais, la jeunesse africaine veut être présente aux différentes tables de décisions pour faire entendre sa voix.
En Afrique, aucun pays n'a encore atteint l'égalité des sexes. Dans certaines région, l'écart entre les hommes et les femmes ne cesse de se creuser. Les femmes jouissent de moins de droits et ont moins de possibilité comparé aux hommes. Elles restent sous-évaluées, travaillent plus, gagnent moins. Et subissent de multiples formes de violence, de discrimination et d'exclusion.
La réunion d'Abidjan a fourni une plateforme pour un dialogue intergénérationnel entre la jeunesse africaine et le leadership de l'Afrique en matière de compréhension, de contribution et de recommandations concernant le Programme d'action de Beijing.
Cette plateforme et la position de la jeunesse africaine vont être présentées à la Consultation régionale africaine organisée par la Commission Économique des Nations Unies pour l'Afrique en Mars 2020 à la 64è session de la Commission de la condition de la femme et du Forum multipartite Génération Égalité d'ONU Femmes en Mai et Juillet 2020 au Mexique et en France.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »