Côte d'Ivoire / Infrastructures : Les raisons de la rapide dégradation des routes connues

En Côte d'Ivoire, 40% des ouvrages sont non conformes aux normes en vigueur / Crédit photo: Lebanco.net

Ces dernières années, les autorités ivoiriennes ont réalisé de nombreuses infrastructures routières pour impulser le développement du pays. Mais nombre de ces ouvrages ont vite été dégradés, suscitant parfois des grincements de début au sein de la population.
L'Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics, ANRMP, a réalisé un audit technique sur un échantillon de 40 ouvrages passés par marché public de 2003 à 2017 pour se former une opinion sur l'efficacité des investissements publics.
De cet audit réalisé par le Bureau Veritas, il en ressort que 36,5% des ouvrages sont non conformes aux spécifications techniques de cahier de charge comme c'est le cas pour le projet de construction de l'autoroute Singrobo-Yamoussoukro Loti-Section Pacobo-Taabo.
Sur ce tronçon, la couche de fondation (couche 3) en graveleux latéritique stabilisée est non conforme à la projection de marché qui indique une couche en grave non traité. La couche de forme (couche 4) en graveleux rougeâtre, d'épaisseur 15 cm relevée est, elle aussi, non conforme aux spécifications techniques du marché, d'épaisseur 18 cm. La chaussée réalisée est donc non conforme aux prescriptions techniques du marché.
Le dimensionnement des structures de chaussées en Côte d'Ivoire, principalement basé sur les prescriptions techniques de "Manuel pour la conception et le dimensionnement des chaussées neuves" de septembre 1977 du Laboratoire du Bâtiment des Travaux Publics LBTP n'est pas toujours respecté. Tout cela peut engendrer des désordres et dégradations tels que les nids de poules, les affaissements à certains endroits.
Si les responsabilités n'ont pu être situées pour faute de documentation nécessaire, le Bureau Veritas a fait plusieurs recommandations notamment la signautre des conventions de contrôles au démarrage des travaux pour éviter, à l'avenir, la rapide dégradation des ouvrages réalisés.

LAWANI Babatundé


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »