Côte d'Ivoire / Industrie : L'ADCI présente les premiers résultats du Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau

Créé en octobre 2014, le PNRMN a été conçu pour accompagner entre 120 et 150 entreprises industrielles à fort potentiel de croissance sur la période 2016-2019


Djeka Pharmaco, unité industrielle spécialisée dans la fabrication de compléments alimentaires, est une PME ivoirienne accompagnée par l'Agence de Développement de la Compétitivité des Industries de Côte d'Ivoire, ADCI, à travers le Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau, PNRMN.
Grâce à ce soutien, cette entreprise a pu bénéficier des conseils et orientations de l'ADCI pour sortir de l'informel, se professionnaliser et gagner en crédibilité. Et lever un financement de 150 millions FCFA pour développer ses activités.
A l'instar de Djeka Pharmaco, ce sont 75 entreprises qui ont adhéré à ce programme, entre Octobre 2016 et Juin 2019. Un programme d'une durée de 4 ans, financé par l'État de Côte d'Ivoire avec un soutien de la Banque Africaine de Développement, BAD, pour un montant de 8,2 milliards FCFA, dans le cadre du Projet d’Appui à la Compétitivité du Secteur Industriel (PARCSI).
L'objectif est d'apporter un soutien direct aux entreprises nationales pour relever leurs performances managériales, commerciales, industrielles et faciliter leur accès au financement, indispensable à leur développement.
"L'idée est de soutenir la dynamique d’accroissement de la valeur ajoutée industrielle et de l’emploi, notamment des jeunes et des femmes, tout en améliorant la qualité des produits manufacturiers ivoiriens pour faciliter leur accès au marché international dans un contexte de libéralisation et d’ouverture de l’économie" souligne Diabaté Mohamed, Directeur Général de l'ADCI.
Avant d'appeler l'Etat et le secteur privé ivoirien à faire de l’ADCI « une machine » redoutable qui va conférer un avantage compétitif quand il faudra compétir avec d’autres pays dans la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF). Un très vaste marché de libre-échange de 1,3 Milliard de consommateurs, dont la mise en œuvre est prévue pour le 1er Juillet 2020.
Car à l'heure actuelle, "le niveau de financement de l'ADCI, est encore faible pour être à la hauteur des attentes de l'État, des actionnaires et pour faire des industries locales, des entités compétitives face à la concurrence tant au niveau régional, continental qu'à l'échelle internationale", s'est-il inquiété.

LAWANI Babatundé



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »