Côte d'Ivoire / Agriculture: Les États-Unis installent des Centres de Services Agricoles pour améliorer la production de cacao de qualité

Les lauréats en compagnie de représentants de l'ONG CNFA/MOCA, de UPL Global, de l'Ambassade des États-Unis en Côte d'Ivoire et du Ministère ivoirien de l'Agriculture et du Développement Rural

Vert+, Boutique Callivoire, Ivoire Traitement Agricole, CAPRESSA et Société Ivoire Conseil Agricole sont les 5 entreprises à bénéficier de l'établissement de Centres de Services Agricoles dans le cadre du MOCA. Un programme destiné à Maximiser les opportunités dans les activités liées au cacao et financé par le ministère de l'Agriculture des États-Unis pour un montant de 75 millions FCFA, avec des subventions allant de 1.500.000 FCFA à 15 millions FCFA d'équipements, de matériels et d'assistance technique.
Ces Centres de Services Agricoles vont être installés dans les régions du Haut Sassandra, Indenié Djuablin et la Nawa, reconnues pour être de grands centres de production cacaoyère. Mis en œuvre par l'ONG agricole américaine Cultivating New Frontiers in Agriculture, CNFA, en collaboration avec l'entreprise Callivoire, filiale de United Phosphorus Limited, MOCA vise à soutenir les efforts de l'État de Côte d'Ivoire à améliorer l'efficacité de la chaîne de valeur du cacao.
Les intrants et des produits agricoles vont être mis à la disposition de ces Centres de Services Agricoles, à cet effet, à destination de 3000 producteurs pour les amener à produire du cacao de qualité et améliorer leurs revenus. Ces producteurs vont également bénéficier d'un conseil de proximité orienté vers les formations sur la reconnaissance des pesticides, les moyens de protection des applicateurs pour éviter les intoxications, les bonnes pratiques agricoles et la reconnaissance des produits phytosanitaires homologués par une meilleure lecture des informations sur les étiquettes.
Les 5 entreprises lauréates ont été retenues à la suite d'un processus de présélection, suivi d'une visite d'évaluation dans leurs régions d'exercice respectives. Leurs propositions ont été évaluées par un comité d'examen de subventions composé de membres de MOCA et de Callivoire avec des critères tels l'impact sur les bénéficiaires ciblés, la conformité aux résultats de MOCA, l'amélioration de la qualité du cacao, la création d'emplois et la viabilité financière.
Le projet MOCA s'inscrit dans un vaste programme d'appui à la Côte d'Ivoire, d'un montant de 14,6 millions de Dollars, fiancé par le ministère de l'Agriculture américain pour l'amélioration de la compétitivité des acteurs du secteur du cacao.

LAWANI Babatundé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »