Côte d’Ivoire / Electricité : Ouverture d’une formation sur la tarification


La formation sur la tarification de l’électricité, organisée chaque année à Abidjan, est considérée parmi les réalisations majeures de la Francophonie



Il s’est ouvert ce lundi 17 juin à Abidjan, la 6ème édition de la formation intensive pour cadres sur la tarification de l’électricité.

Pendant 5 jours, des cadres des organes de régulation, d’entreprises électriques, groupes environnementaux, des ministères, parlementaires, d’associations de consommateurs, des collectivités locales vont recevoir des connaissances pour développer une structure tarifaire. Et calculer les tarifs en tenant en compte, en particulier, des énergies renouvelables et des questions liées à l’environnement et au développement durable.

« Des thèmes précis seront abordés avec des cas pratiques permettant aux participants de pouvoir déterminer par la suite, les structures tarifaires les plus appropriées pour leurs pays, et Comment concevoir des tarifs qui permettent de développer les infrastructures de transport électrique tout en contribuant à l’électrification des zones rurales, sans omettre le développement des Énergies Renouvelables », précise Hippolyte ÉBAGNITCHIE, Directeur Général ANARE-CI

Cette formation est le fruit du partenariat entre l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable IFDD, l'Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité de la Côte d’Ivoire ANARE-CI, l’Autorité régionale de régulation du secteur de l’électricité de la CEDEAO et le Centre d’étude en réglementation économique et financière du Québec. Elle est dispensée par une équipe de formateurs en provenance de Belgique, des Pays-Bas et du Québec-Canada.

« Pour répondre efficacement aux questions liées au réchauffement climatique, à la raréfaction des ressources énergétiques fossiles, à la présence de plus en plus accrue d’énergies renouvelables dans les approvisionnements, à l’intégration des nouvelles technologies dans les systèmes électriques, etc., il nous faut adopter de nouvelles approches de réglementation et de nouveaux modèles de tarification », rappelle Ibrahima DABO, représentant de l’IFDD.

« Dans le cadre du programme social du Gouvernement, la décision a été prise de baisser de 20 %, le tarif des clients abonnés au tarif social domestique 5 A. Cette mesure est en vigueur depuis le 1er janvier 2019. En outre, le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables vise à définir et à mettre en œuvre la stratégie de développement des énergies renouvelables « On Grid » et « Off Grid » ainsi qu’à adopter les résultats de l’étude sur la libéralisation du secteur de l’électricité », informe Abdourahmane CISSÉ, ministre en charge de l’Energie.

Les participants à cette 6è édition viennent du Burkina-Faso, le Niger, le Togo, la République Démocratique du Congo, le Congo-Brazzaville, du GABON et de la Côte d’Ivoire. A ce jour 310 cadres africains francophones ont déjà bénéficiés de cette formation.


LAWANI Babatundé 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »