Côte d’Ivoire / Bourse : La BRVM lance les « Diaspora Bonds » pour des investissements ciblés

Photo de famille des principaux acteurs au lancement de la Diaspora Bond de la BHS à la BRVM à Abidjan


C’est une innovation majeure sur le marché financier de l’UEMOA. Longtemps attendues, les « Diaspora Bonds » sont aujourd’hui une réalité dans cet espace économique ouest-africain.
La Banque de l’Habitat du Sénégal a procédé au lancement du tout premier emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé Diaspora Bonds BHS pour une durée de 5 ans au taux de rémunération de 6, 25%, ce mercredi 29 Mai, au siège de la BRVM à Abidjan.
Elle devrait ainsi mobiliser des ressources additionnelles pour la réalisation de son projet de 50 milles logements, sur 5 ans, dans les pôles urbains de Diamandio et du Lac Rose dans la région de Dakar.
« Cette opération est la rencontre d’une idée et d’une opportunité. La diasporas sénégalaise représente un tiers de nos clients mais constitue les deux tiers de nos ressources. Au-delà de la collecte de leurs ressources pour des investissements ciblés, nous devront arriver à leur proposer des polices d’assurance. Cette opération est certes menée par la Banque de l’Habitat du Sénégal mais reste ouverte à toute la diaspora des pays membres de l’UEMOA, a précisé Mamadou Bocar Sy, Administrateur Général de la BHS.
« On va montrer que la diaspora ce n’est pas seulement le transfert formel ou informel d’argent. Mais c’est aussi la souscription à des titres de marchés pour réaliser un projet concret de développement économique en cours dans un de nos Etats. C’est la première fois de le voir sur notre continent et dans le monde.», a affirmé Dr Edoh Kossi Amenounvé, Directeur Général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières, BRVM.
A termes, ce sont 20 milliards de FCFA qui devraient être levés auprès des investisseurs sénégalais et de tout autre ressortissant de l’UEMOA, de toute entité étrangère résidente ou non de l’Union et de toute personne physique ou morale de cet espace communautaire.
En cas de sursouscription, le consortium de SGI en charge de l’opération, Abco Bourse, CGF Bourse, Everest Finance et Impaxis, devrait introduire une demande d’émission additionnelle au régulateur pour atteindre le montant maximum de 30 milliards FCFA.

LAWANI Babatundé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »