Afrique / Sécurité : La Côte d’Ivoire et le Canada coprésident la Réunion du G7++, Amis du Golfe de Guinée à Abidjan

Le Golfe de Guinée est confrontée à des problèmes de sécurité, malgré la baisse des chiffres mondiaux de la piraterie et des vols à main armée / Crédit Photo : Cosmovision


La Conférence Internationale du G7++, Amis du Golfe de Guinée a refermé ses portes ce vendredi à Abidjan. Coprésidée par la Côte d’Ivoire et le Canada, cette réunion a permis  aux pays africains ayant en partage cet espace marin et leurs partenaires internationaux de réitérer leurs engagements à le sécuriser. Et faire de ce vaste territoire maritime, aujourd’hui en proie à des trafics de tout genre, une zone de transaction commerciale des plus sures au monde.

Il s’est tenu du 6 au 7 Décembre à Abidjan, la Conférence Internationale du G7++, Amis du Golfe de Guinée. Cette rencontre, coprésidée par la Côte d’Ivoire et le Canada a réuni les pays africains ayant en partage cette étendue d’eau et leurs partenaires venus du monde entier. D’une même voix, ils ont proposé des stratégies pour lutter efficacement contre les actes illicites commis en mer.
« Malheureusement, au fil du temps, la liste des menaces à la sécurité maritime ne cesse de s’allonger. L’on pourrait citer, entre autres, la piraterie maritime, le vol à main armée en mer, la pêche illicite, les trafics de drogues, d’armes, d’êtres humains, de carburant, de minéraux, la pollution de l’environnement, et des phénomènes plus contemporains comme le trafic de produits pharmaceutiques, le pillage des sites du patrimoine culturel subaquatique et surtout le terrorisme maritime », a regretté le Ministre ivoirien des Transports Amadou Koné, représentant à cette occasion le Ministre de la Défense.
Au nom du Ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, Amadou Koné a fait cette interpellation : « cette situation impose aux pays, d’adapter leurs approches stratégiques au niveau national, régional, interrégional et même continental, développer la communauté panafricaine de la sécurité maritime envisagée dans la Stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans (Stratégie AIM 2050) ».
Chaque année, la pêche illicite fait perdre 28.000 milliards FCFA à l’Afrique. Les Etats africains, notamment ceux du Golfe de Guinée, ont donc été invité à s’impliquer d’avantage dans la lutte contre l’insécurité en milieu marin.
« Nous reconnaissons que nos partenaires dans le Golfe de Guinée continuent de progresser dans leurs efforts pour renforcer les capacités matérielles et logistiques des forces navales, accroître le nombre d’exercices, augmenter le nombre de patrouilles dans les eaux et renforcer les capacités du personnel chargé de l’application des lois », s’est réjouie Paula Caldwell St-Onge, Première responsable de la Direction Générale Panafricain, Affaires mondiales du CANADA.
Avant de lancer un appel à l’union de tous les acteurs concernés « Aucun Etat ne peut à lui seul arriver à répondre aux défis de la région. La collaboration est essentielle à l’harmonisation et à l’efficacité des mesures visant à relever les défis en matière de sûreté et de sécurité maritime ».
Le Golfe de Guinée regorge d’importantes ressources minières et gazières. C’est également un canal indispensable dans les échanges commerciaux avec le reste du monde. L’insécurité sur ce territoire maritime qui s’étend du Cap des Palmes au Liberia au Cap Lopez au Gabon pourrait être préjudiciable sur l’économie africaine et mondiale.   
Au terme de 48 heures de réflexions et d’échanges, tous ont réaffirmé leur engagement pour la sécurité dans le golfe de Guinée. Quand bien même la sécurité dans ce vaste espace marin reste avant tout l’affaire des africains.
A l’heure où la session 2018 du G7++, Amis du Golfe de Guinée referme ses portes, il a été déplorée une faible participation des pays africains ayant en partage le golfe de Guinée et ceux du l’hinterland. Là où la mobilisation des partenaires internationaux a été remarquable, avec la France qui prend les rênes de l’organisation pour 2019.

LAWANI Babatundé



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »