Côte d’Ivoire / Fonction publique : Les valeurs pour mieux servir !


                                        Le nouveau management du service public orienté sur la gestion axée sur les résultats  / Crédit Photo: Google

Corruption, monnayer le service, manque de conscience et d’éthique professionnelle, un trop grand laisser aller, mauvaise gouvernance et gestion, l`absentéisme, absence de rigueur et de contrôle, voici autant de reproches faits à la fonction publique ivoirienne. Accusés à tort ou à raison ? Là n’est pas le débat. Le plus important se trouve ailleurs.
Les commis de l’Etat veulent satisfaire au mieux les besoins des populations. Ils s’engagent désormais à une gestion de la performance, à la culture du résultat, à la recherche d’efficacité et d’efficience dans la gestion des ressources à leur allouées, à l’évaluation des actions et des politiques publiques, la volonté de transparence, la responsabilisation et l’amélioration continue.  
Un nouvel ordre voulu par les autorités et mis en œuvre par la MDE Business School d’Abidjan avec l’expertise de l’Ecole Nationale d’Administration Publique, ENAP, du Québec. Plusieurs hauts fonctionnaires prennent part, à cet effet, au « Public Advanced Management Program » (P-AMP). Il s’agit de développer chez ces agents du service public des valeurs qui sous-tendent le Nouveau Management Public (NMP) et susciter l’émergence d’une gestion axée sur les résultats. Lequel management promeut les principes susmentionnés, dans un contexte local.
Depuis quelques décennies déjà, certains pays occidentaux et asiatiques s’y sont engagés pour renforcer le management de leurs Etats pour être plus proches de leurs citoyens. Les pays africains, encouragés par les partenaires au développement (la Banque Mondiale) ont décidé d’emboiter le pas et mettre en place ces réformes inspirées des méthodes de gestion dans le secteur privé.
Prochainement à Abidjan, un panel de haut niveau va être organisé sur les opportunités de cette formation de renommée internationale à l’attention des structures de l’Administration Publique ivoirienne à travers la thématique « Qualité du capital humain et performance de l’Administration Publique Ivoirienne ». Les ministres en charge de la Fonction Publique, de la Modernisation de l’Administration Publique et de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste y sont attendus pour expliquer aux acteurs des secteurs public et privé et aux populations, les liens existants entre un capital humain de qualité et l’atteinte des objectifs de performance de l’Administration Publique.
Le changement doit commencer par la tête et les premiers responsables de ces départements ministériels entendent donner le bon exemple.
                
                         LAWANI BABATUNDE, Journaliste Economique



NB : Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez recevoir notre fil d’actualités en cliquant sur « j’aime » sur notre page Afrik-une sur Facebook


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »