Côte d’Ivoire / Commerce : L’accès aux marchés publics et privés, au cœur des journées des PME et de l’Artisanat

                                    L’accès aux marchés et aux commandes publics, un des leviers pour une compétitivité des PME locales / Crédit Photo : Google 
  

Du 24 au 26 Mai prochain vont se tenir à Abidjan, la 7ème édition des journées nationales promotionnelles des PME et de l’Artisanat.
Cette année, les échanges vont principalement porter sur la thématique « Sous-traitance, co-traitance et commande publique : quels impacts sur le développement des PME ivoiriennes et la création d’emploi ? ».
Un sujet d’actualité dans un pays en pleine reconstruction, après un retard causé par une décennie de crise politico-économique.
L’objectif est de faire un examen de la problématique de la sous-traitance en Côte d’Ivoire afin de mieux appréhender les obstacles majeurs à son développement. Et surtout d’évaluer le cadre juridique actuel et les capacités des PME à en tirer profit en termes de compétitivité et de création d’emplois.
« En Côte d’Ivoire, les PME représentent plus de 80% du tissu des entreprises formellement constituées. Mais, elles ne contribuent qu’à hauteur de 18 à 20% du PIB contre 25, 30 et 60% respectivement dans les pays pré-émergents, émergents et développés. Une des causes majeures de cette situation reste le faible accès des PME aux marchés publics, comme privé par le système de sous-traitance. Alors qu’il constitue pour elles une des meilleures sources d’autofinancement. Cette situation pourrait constituer une véritable entrave à la réalisation des ambitions du Gouvernement » affirme, DR Joseph BOGUIFO, Président de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises.  
Pour les autorités, l’accès aux marchés tant publics que privés est un gage de compétitivités des PME locales. Et favorise l’éclosion de champions nationaux, capables de soutenir le développement du pays.
« C’est pourquoi le décret n°2015-525 du 15 juillet 2015 a été pris pour améliorer l’accès des PME aux commandes publiques et entérine cette volonté par la réservation d’une proportion de 20% des marchés publics aux PME.  Selon les chiffres récemment publiés, la part des PME à la commande publique est passée de 16% en 2015 à 19,2% en 2016.  La situation s’est encore améliorée en 2017 avec un taux de 42% » rappelle Ahmed Diomandé, Directeur de Cabinet Adjoint au Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME.
Déjà en 2014, la loi portant Orientation de la Politique Nationale de Promotion des PME a été adoptée. Elle indique clairement que l’Etat apporte aux PME l’appui à l’accès des marchés publics. Ce qui a nécessité l’élaboration en 2015 d’une Charte de la sous-traitance en vue de permettre aux PME d’accéder, sous conditions, à des propositions des marchés publics.
Cette année encore, une exposition vente de produits des PME et de l’artisanat va être organisée, à cette 7è édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat, comme aux cours des éditions précédentes.
Près de 3000 visiteurs et participants y sont attendus pour ensemble relever le défi de la promotion des PME et de l’artisanat en Côte d’Ivoire.  

                                             LAWANI Babatundé, Journaliste Economique


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »