Afrique / Développement : Perspectives économiques en Afrique Centrale et de l’Ouest en 2018




A l'instar du reste continent, l'Afrique de l'Ouest et Centrale présente une économie résiliente avec de bonnes perspectives / Crédit Photo: Google
Ce lundi 12 mars 2018 à son siège à Abidjan, la Banque Africaine de Développement a présenté les perspectives économiques en Afrique Centrale et de l’Ouest en 2018.
Sur la côte ouest du continent, la croissance économique s’est établie en 2017 à 2,5% contre 0,5% en 2016. En 2018, elle devrait atteindre les 3,8%. Le taux de pauvreté reste toutefois élevé avec 43% de la population vivant avec moins 2 dollars par jour.                                                                Pour changer ce tableau, ce rapport recommande la création d’emplois pour les jeunes et les femmes et le développement des marchés.
Quant à l’Afrique Centrale, le rapport traduit une économie avec une croissance moyenne estimée à 0,9% en 2017 contre 0,1% en 2016. Et devrait s’établir en 2018 à 2,4%.
Contrairement à l’Afrique de l’Ouest, les perspectives économiques en Afrique centrale invitent les gouvernants de cette région du continent à faire du potentiel forestier le fer de lance d’un développement durable. Cela, par la transformation du bois pour promouvoir la compétitivité et la diversification économique. 
« La Banque Africaine de Développement, à travers la publication de cette étude compte fournir un outil d’information et d’aide à la décision aux politiques et au secteur privé africain. Un rapport mené sur l’ensemble des 5 régions que compte le continent », a dit Ferdinand Bakoup, Economiste Principal à la BAD.                                   
En 2017, le Nigeria, à lui seul, a représenté 70% du produit intérieur brut des 15 pays de l’Afrique de l’Ouest. Le Cameroun, la République Démocratique du Congo et le Gabon font les deux tiers (66%) du PIB de l’Afrique Centrale.
D’où la faible croissance dans ces deux régions du fait de la baisse des cours des matières premières. Des pays fortement dépendants des revenus du pétrole.
En sommes, ce rapport révèle deux économies africaines assez résilientes avec de bonnes perspectives pour l’avenir.

                                                                               LAWANI Babatundé




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »