Afrique / Développement: Les actions de la Banque Africaine de Développement en 2017

Akinwumi Adesina, président de la BAD, veut transformer l'Afrique avec ses High 5 / Crédit Photo: Google


En Afrique, la Banque Africaine de Développement est la première institution de financement.
A ce titre, elle a établit depuis 2015 ses priorités pour transformer le continent autour des "fameuses" High 5 (Lire High Five).
5 axes majeurs qui se déclinent ainsi: Eclairer l'Afrique et le doter en Energie, Nourrir l'Afrique, Intégrer l'Afrique, Industrialiser l'Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

En 2017, la BAD a décaissé 7,67 milliards de dollars dans la réalisation de ses actions de développement du continent. Un niveau annuel le plus élevé de toute son histoire.
Ses investissements dans le secteur de l'énergie ont couvert 31 opérations dans 23 pays pour un montant de 1,39 milliards de dollars. Une augmentation de 30% par rapport à 2016. 4,4 millions de personnes se sont ainsi vues ouvertes l'accès à l'énergie grâce à la production de 1400 MW d'électricité.

Au Maroc, la banque a apporté un appui de 249,5 millions de dollars pour agrandir Ouarzazate, la plus grande centrale solaire du monde. En Ouganda, 105 millions de dollars ont été octroyés au projet Bujagali. Cela devrait permettre la production de 300 MW d'électricité et une réduction des tarifs de 50%, de 14 Cent EU à 7 le kWh. Au pays des hommes intègres, le Burkina Faso, la BAD, en partenariat avec l'Agence Française de Développement, a soutenu le développement d'un projet solaire de 50 MW. Ce projet devrait voir la construction de la plus grande société publique d'énergie solaire de l'Afrique de l'Ouest.

Dans le secteur agricole, la banque a injecté 1,16 milliards de dollars, l'investissement le plus élevé dans l'histoire de la Banque. 2017 a également vu le lancement de l'initiative " Technologie pour la transformation de l'agriculture en Afrique". Dotée d'une enveloppe de 1 milliard de dollars, cette initiative vise à apporter les technologies à des millions d'agriculteurs sur le continent. 8,5 millions d'africains ont déjà accès à ces technologies agricoles améliorées à la faveur de la priorité Nourrir l'Afrique.

Le programme Intégrer l'Afrique a permis à 14 millions d'africains d'avoir un meilleur accès au transport à travers la construction et la réhabilitation de nombreuses infrastructures routières.
Quant à l'industrialisation de l'Afrique, la Banque Africaine de Développement a fourni à 210.000 petites entreprises un accès aux services financiers.

Pour améliorer la qualité de vie des populations africaines la BAD a ouvert à 8,3 millions de personnes un meilleur accès à l'eau et à l'assainissement.

Au chapitre du secteur privé, la banque a soutenu Global Aluminium Corporation, en Guinée, à hauteur de 100 millions de dollars dans le cadre d'une transaction d'un montant de 1,2 milliard de dollars, pour réaliser des investissements dans des infrastructures ferroviaires et portuaires. Ces investissements devraient apporter 400 millions de dollars supplémentaire au Produit Intérieur Brut guinéen.

En République Centrafricaine, la première institution de financement en Afrique a fait un don de 16,7 millions d'euros pour faciliter la mise en place de l'infrastructure de base pour le réseau optique. Contribuant ainsi à la promotion de la connectivité informatique et à la création d'emploi dans le pays.
En Tunisie, l'appui de la banque pour 2020 par un financement de 85 millions de dollars devrait contribuer à renforcer les compétences informatiques des jeunes et à créer des milliers de nouveaux emplois dans le secteur des TIC.

Toutes ces actions sus-énumérées sont quelques unes parmi tant d'autres réalisées par la BAD en faveur du développement de l'Afrique en 2017.

                                                                                      LAWANI Babatundé







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Internet: Un nouvel opérateur propose une offre « ultra-rapide, fiable et illimitée »

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Prévoyance Sociale: La CNPS, une entreprise forte et solide « Agence Bloomfield »