Côte d’Ivoire / Infrastructures routières : Une plateforme numérique révolutionne le secteur

Photo de famille à la cérémonie de remise de la plateforme avec de gauche à droite : Amédé Kouakou, Ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Coralie Gevers, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale pour la Côte d’Ivoire, Adama Coulibaly, Ministre de l’Economie et des Finances, Yao Madeleine, Coordinatrice du PAGDS et Pierre Dimba, Directeur Général de l’Ageroute

 


C’est une première dans le secteur des bâtiments et travaux publics en Côte d’Ivoire. Ageroutemarché.ci, nouvelle plateforme électronique de gestion des contrats routiers, a été remise ce mardi 16 février au ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier.

Cette innovation technologique, inscrite dans le cadre du Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de Base aux Citoyens, PAGDS, vise à garantir une bonne gouvernance dans la gestion des infrastructures routières.

Ainsi, ageroutemarché.ci devrait assurer une transparence dans la passation des marchés des projets routiers, permettre une optimisation des ressources publiques et un meilleur suivi des travaux routiers, partout en Côte d’Ivoire.

« La gestion des marchés publics est une mission assez complexe et le portefeuille de projets actifs du ministère s’élève à plus de 2000 milliards FCFA pour environ 15 millions de bénéficiaires directs » avoue Amédé Kouakou, Ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier.

« Pour une plus grande clarté, notre ministère a retenu de rendre accessible au public et à nos partenaires nationaux et internationaux, les procédures de lancement, de sélection, d’exécution et de suivi de ces projets routiers », explique-t-il.

Pour Adama Coulibaly, ministre de l’Economie et des Finances, « cet outil permettra à l’Etat de gérer de façon rationnelle le budget affecté aux infrastructures routières et de faire des économies à travers le renforcement de la qualité des travaux réalisés ».

Ageroutemarché.ci se veut également une solution pour régler les problèmes liés aux avenants récurrents, la mauvaise qualité des infrastructures routières, la faiblesse des opérateurs du secteur routier, au retard dans la réalisation des infrastructures.

Il est financé par le Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de Base aux Citoyens, PAGS, du « Program For Results, PforR, de la Banque Mondiale. Il est piloté par l’Agence de Gestion des Routes, AGEROUTE.

 

LAWANI Babatundé

 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Côte d’Ivoire / Entreprises: Lancement du Club Equity pour le financement des PME

Côte d’Ivoire / Formation : HEC Abidjan à la conquête de l’Afrique et du monde

Côte d’Ivoire / Affichage publicitaire: “Nous voulons être un partenaire du gouvernement” Président CAFCI